La soirée de Max Pacioretty

  • Raphael Diaz face à Carey Price lors de la première période (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Raphael Diaz face à Carey Price lors de la première période

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 1 / 11
  • Michael Bournival (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Michael Bournival

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 2 / 11
  • Les Canadiens en joie après un but. (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Les Canadiens en joie après un but.

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 3 / 11
  • Roberto Luongo défend le filet des Canucks contre un assaut de Rene Bourque. (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Roberto Luongo défend le filet des Canucks contre un assaut de Rene Bourque.

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 4 / 11
  • Max Pacioretty lors d'un tir de pénalité lors de la première période. (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Max Pacioretty lors d'un tir de pénalité lors de la première période.

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 5 / 11
  • Brendan Gallagher face à Roberto Luongo des  Canucks lors de la première période. (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Brendan Gallagher face à Roberto Luongo des Canucks lors de la première période.

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 6 / 11
  • Chris Higgins et Jannick Hansen célèbrent un but face à des Canadiens qui font grise mine lors de la deuxième période. (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Chris Higgins et Jannick Hansen célèbrent un but face à des Canadiens qui font grise mine lors de la deuxième période.

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 7 / 11
  • Carey Price et Douglas Murray en pleine action. (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Carey Price et Douglas Murray en pleine action.

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 8 / 11
  • Des coéquipiers fiers pendant la troisième période. (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Des coéquipiers fiers pendant la troisième période.

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 9 / 11
  • Brian Gionta face à Roberto Luongo au cours de la troisième période. ()

    Plein écran

    Brian Gionta face à Roberto Luongo au cours de la troisième période.

  • 10 / 11
  • Première étoile du match à Max Pacioretty qui a réussi un tour du chapeau en plus de devenir le premier joueur de l'histoire du Canadien à bénéficier de deux tirs de pénalité au cours d'un même match. (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Première étoile du match à Max Pacioretty qui a réussi un tour du chapeau en plus de devenir le premier joueur de l'histoire du Canadien à bénéficier de deux tirs de pénalité au cours d'un même match.

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 11 / 11

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On ne sait trop si l'entraîneur canadien Mike Babcock a pu regarder des bouts du match de jeudi soir au Centre Bell, mais s'il l'a fait, il aura peut-être un petit préjugé favorable à l'endroit de Carey Price quand il posera les semelles à Sotchi, dans quelques jours.

Non, le match de jeudi soir n'était pas une sorte d'audition pour le poste de premier gardien chez Équipe Canada, mais les deux prétendants au titre étaient là, l'un en face de l'autre, et ils ont bataillé pendant près de 60 minutes. Au final, c'est Price qui a gagné ce duel face à Roberto Luongo, menant son Canadien à une victoire de 5-2 sur Luongo et les Canucks de Vancouver.

> Le sommaire du match

En tout, le gardien du CH a réussi 42 arrêts, dont plusieurs pas si faciles en troisième période. C'était la cinquième fois cette saison que le Canadien accordait 40 lancers ou plus à l'adversaire, mais Price a tenu le coup, et a permis à son club de récolter une victoire importante.

«Carey a été encore une fois très solide devant le filet, on est très heureux de sa performance», a résumé l'entraîneur Michel Therrien.

En attaque, c'est un autre olympien, Max Pacioretty, qui s'est chargé du spectacle. Le joueur américain a réussi trois buts (le dernier dans un filet désert) pour mener l'attaque de sa bande.

Le pire, c'est qu'il aurait pu en ajouter deux autres, puisqu'il a obtenu deux tirs de pénalité en deuxième période. Pacioretty est seulement le deuxième joueur de l'histoire de la LNH à obtenir deux tirs de pénalité lors d'une même période, l'autre étant Erik Cole en 2005. L'attaquant du Canadien a raté les deux fois jeudi soir, semblant nerveux et hésitant à chaque occasion. «Je ne suis pas sûr que je vais le choisir la prochaine fois qu'on va se retrouver en fusillade!», a lancé Michel Therrien en riant.

Ryan White et Tomas Plekanec ont été les deux autres joueurs à battre Robert Luongo, qui a reçu 28 tirs. Chez les Canucks, Chris Higgins et Alexander Edler ont été les seuls à pouvoir déjouer Carey Price.

Le match a été un peu moins mémorable pour l'attaquant Michaël Bournival, qui n'a pas été en mesure de terminer la rencontre, après avoir été victime d'un coup à la tête. Il n'est pas revenu avec le reste du club pour le début de la troisième période, et son état demeure incertain pour le moment.

Travis Moen, qui est parmi les blessés depuis le week-end dernier, n'a pu prendre part au match, et ne sera pas là non plus pour la prochaine rencontre du club samedi soir.

Encore une fois, Michel Therrien avait choisi d'amorcer ce match sans George Parros et Francis Bouillon. Pour le vétéran défenseur, il s'agissait d'un huitième match de suite dans les gradins.

Il reste maintenant au Canadien un dernier match à disputer avant la pause des Jeux de Sotchi. Ce match aura lieu demain soir en Caroline, contre les Hurricanes.

_______________________________________________________

Ils ont dit

> Daniel Sedin: «Nous avions bien joué et j'aurais souhaité qu'on en soit récompensés... Nous avons eu nos chances, mais n'avons pu en profiter.»

> Roberto Luongo: «C'est dur de perdre comme ça. Les deux lancers de punition, ce n'est pas quelque chose que l'on voit chaque jour. Quand les arbitres ont imposé le deuxième tir de punition, j'ai regardé Max (Pacioretty) et puis on s'est mis à rire...»

> Max Pacioretty: «Je suis le premier dans l'histoire de la ligue à rater deux tirs de pénalité en une même période. J'ai été mis au courant de cette statistique et c'est assez humiliant...»

> Carey Price: «On a été en mesure d'engorger le milieu de la patinoire et ça a été l'un des facteurs d'importance. Ils ont récolté plusieurs de leurs lancers de l'extérieur de l'enclave. Et même s'ils ont été en mesure de placer des joueurs devant le filet et de dévier quelques tirs, on a fait du bon travail pour les neutraliser.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Dale Weise se fait une niche

    Hockey

    Dale Weise se fait une niche

    Le Canadien a maintenant une fiche de 15-1-1 lorsque Max Pacioretty marque un but. Il aurait pu en marquer cinq, jeudi, face aux Canucks de... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer