Huit millions par saison pour P.K. Subban?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Tout laisse croire que P.K. Subban pourrait devenir le joueur le mieux payé du Canadien de Montréal.

Selon les informations obtenues par La Presse, les négociations entre le club montréalais et le défenseur de 24 ans en vue d'un nouveau contrat progressent, les deux parties désirant en venir à une entente à long terme.

D'après une source bien au courant du dossier, qui a tenu à préserver l'anonymat afin de ne pas nuire aux discussions en cours, le prochain contrat accordé au jeune défenseur n'est plus qu'une simple question de temps.

«La direction du Canadien veut en venir à une entente avec Subban, a expliqué notre informateur. On parle d'une entente à long terme, au moins pour six saisons. Il n'y a rien qui presse à court terme, mais les dirigeants du Canadien veulent une entente avant la fin de la saison.»

Selon ce qu'il a été possible d'apprendre, le jeune défenseur pourrait devenir un homme très riche au terme de ces discussions.

«Si c'est un contrat de 6 ans, Subban va probablement obtenir environ 50 millions de dollars... Je m'attends à ce qu'il obtienne un salaire de plus de 8 millions par saison», a ajouté notre informateur.

Si le joueur au numéro 76 décroche un salaire de 8 millions par saison, il deviendrait du coup le joueur le mieux payé du Canadien, dépassant ainsi les 6,5 millions par année encaissés par le gardien Carey Price depuis la signature de son entente actuelle, en juillet 2012.

Un tel salaire permettrait aussi à Subban de se hisser parmi les défenseurs les mieux payés de la Ligue nationale de hockey. Selon notre informateur, la direction du Canadien ne souhaite pas devoir aller en arbitrage avec son jeune défenseur, qui pourrait devenir joueur autonome avec compensation au terme de la présente saison s'il n'y a pas d'accord.

«En arbitrage, Subban serait en position de force, a expliqué notre source. Il a gagné le Norris, il sera sans doute nommé au sein de l'équipe d'étoiles, il sera peut-être aussi nommé au sein d'Équipe Canada pour les Jeux de Sotchi, ce qui ferait un peu augmenter sa valeur. La dernière chose que veut la direction du Canadien, c'est de se retrouver en arbitrage avec P.K. Subban, devant un arbitre qui va regarder ses statistiques.»

Subban, rappelons-le, est représenté par l'agent Don Meehan, le même qui a négocié les dernières ententes de deux autres jeunes défenseurs de talent, Drew Doughty, des Kings de Los Angeles, et Erik Karlsson, des Sénateurs d'Ottawa.

En 2011, Doughty a accepté un pacte de 8 ans avec les Kings pour une moyenne de 7 millions par saison, et Karlsson s'est entendu pour 7 ans en 2012 avec les Sénateurs, pour une moyenne de 6,5 millions par saison.

Les contrats de Doughty et Karlsson sont souvent cités en exemple quand vient le temps de spéculer sur le prochain contrat du jeune joueur-vedette du Canadien.

«Subban se compare très bien à Doughty ou Karlsson, mais on ne parle pas exactement du même style de défenseur, a précisé notre informateur. Subban apporte un élément de plus, et c'est sa robustesse, ses mises en échec. Il est plus physique que les deux autres.»

Subban, meilleur compteur du Canadien depuis le début de la saison, a été le choix de deuxième ronde du club au repêchage de 2007. Il touche cette saison un salaire de 3,7 millions, la dernière année d'un contrat de deux ans qu'il avait accepté en janvier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer