McCarron et Fucale mènent la récolte du Canadien

Michael McCarron... (PHOTO BRENDAN McDERMID, REUTERS)

Agrandir

Michael McCarron

PHOTO BRENDAN McDERMID, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(NEWARK, N.J) Le Canadien a repêché l'Américain Michael McCarron en première ronde du repêchage, dimanche au New Jersey, mais c'est peut-être la sélection du gardien québécois Zachary Fucale au 36e rang qui retiendra le plus l'attention.

Après des années à ne pas alimenter sa banque de gardiens, le Tricolore a vu Fucale lui tomber dans les mains après que le gardien le mieux classé avant le repêchage ait glissé jusqu'en deuxième ronde. 

«Je suis arrivé ici en me disant que, peu importe ce qui arrive, je serai heureux d'être repêché. Peu importe le rang où j'ai été sélectionné, l'objectif reste le même.»

Zachary Fucale... (PHOTO JULIO CORTEZ, AP) - image 2.0

Agrandir

Zachary Fucale

PHOTO JULIO CORTEZ, AP

Le gardien des Mooseheads de Halifax, qui a remporté la Coupe Memorial à l'âge de 17 ans, admet que les choses vont un peu trop vite pour lui en ce moment. Ça ne ralentira certes pas maintenant alors qu'il s'apprête à plonger dans le bain du Tricolore. Mais, ayant grandi à Rosemère, Fucale a une bonne idée de ce qui l'attend dans son nouvel environnement.

«Les joueurs rêvent d'être dans de grosses situations comme un septième match de la Coupe Stanley. On veut la pression. Je ne suis pas différent des autres et à Montréal, je n'en manquerai pas!»

Quant à une éventuelle lutte avec Carey Price, nous n'en sommes pas encore là. 

«Je ne peux rien y faire à ce moment-ci. Je vais d'abord me rendre au camp de perfectionnement et continuer à faire mon travail, c'est-à-dire arrêter des rondelles.»

«Je veux me développer le plus rapidement possible et m'assurer d'être prêt au moment où j'atteindrai la LNH.»

Énorme McCarron!

Avec tout ça, le Canadien avait un choix de première ronde!

Il s'agit de Michael McCarron, un pan de mur de 6'5 et 238 livres provenant du programme de développement des États-Unis.

Le Tricolore avait à l'oeil cet ailier droit originaire du Michigan depuis un bon bout de temps. Il a d'ailleurs participé à la journée de tests combinés du CH à Brossard au début du mois de juin.

«Je ne connais pas grand-chose de Montréal mais, si je me fie aux «tweets» de Paul Bissonnette, c'est une ville assez plaisante, a lancé McCarron en riant. Il paraît que les filles sont pas mal non plus...»

McCarron dit s'inspirer de Milan Lucic dans son style de jeu. Audacieuse comparaison. 

«Je suis capable de jouer autant sur le quatrième trio et de frapper tout ce qui bouge que de jouer sur le premier trio où j'aide à créer des chances de marquer à chaque présence», a-t-il expliqué à ce sujet.

On pourrait croire qu'un colosse de son genre aurait un coup de patin déficient. Or, selon les dépisteurs, cela ne pose plus problème. Mais ça n'a pas toujours été le cas.

«Je savais que je devais beaucoup améliorer mon coup de patin, mais j'ai fait d'énormes progrès en l'espace d'un an, a expliqué l'Américain. J'ai travaillé là-dessus tous les jours et c'est le jour et la nuit maintenant par rapport à ce que c'était en début d'année.»

McCarron prévoit prendre une décision au cours de la semaine prochaine à savoir s'il s'en ira à l'Université Western Michigan ou s'il passera dans la Ligue de l'Ontario. Ce sont les Knights de London qui détiennent les droits sur lui.

«London offre un style qui est plus proche de la LNH, permet de s'y rendre plus rapidement, on y joue plus de matchs et j'aurais aussi le «droit» de me battre», a-t-il précisé.

De La Rose cueilli au 34e rang

Le Tricolore avait trois choix parmi les 36 premiers et il a profité de celui sur lequel il comptait au 34e rang pour sélectionner l'attaquant suédois Jacob De La Rose.

«J'essaie toujours d'être celui qui travaille le plus fort sur la glace et de prêcher par l'exemple», a indiqué celui que le classement de TSN avait placé au 28e rang en prévision du repêchage.

L'attaquant de 6'2 et 176 livres est très responsable défensivement et est reconnu comme étant un leader. Le développement de son potentiel offensif déterminera s'il deviendra plus tard un joueur de deuxième ou de troisième trio.

De La Rose a dit bien connaître Sebastian Collberg, que le CH a repêché l'an dernier.

«C'est un ami à moi, nous avons joué ensemble à quelques reprises au sein d'équipes nationales», a précisé De La Rose dont le nom français provient de la branche paternelle, mais remonte à plusieurs générations.

Quatre joueurs de la LHJMQ

Au 55e rang, le Canadien a repêché le Finlandais Arturi Lehkonen qui a été choisi la recrue de l'année dans la Ligue de Finlande.

Selon l'Independant Scouting Services, Lehkonen possède de très bonnes mains et une bonne coordination mains-yeux, mais est surtout dangereux en raison de son synchronisme et son flair.

Au final, le Canadien aura choisi pas moins de quatre joueurs de la LHJMQ lors de ce repêchage. En plus de Fucale, il a également mis la main sur le Suisse Sven Andrighetti, des Huskies de Rouyn-Noranda (3e ronde), Martin Reway, des Olympiques de Gatineau (4e ronde), ainsi que Jeremy Grégoire du Drakkar de Baie-Comeau (6e ronde).

L'attaquant Connor Crisp, des Otters d'Erie (3e ronde) a complété la récolte.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer