Eller tranche en fusillade contre les Sénateurs

  • Lars Eller a marqué le but de la victoire lors de la séance de fusillade. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Lars Eller a marqué le but de la victoire lors de la séance de fusillade.

    Bernard Brault, La Presse

  • 1 / 14
  • Le jeune attaquant danois s'est mérité la première étoile du match. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Le jeune attaquant danois s'est mérité la première étoile du match.

    Bernard Brault, La Presse

  • 2 / 14
  • Alex Galchenyuk a déjoué Robin Lehner en fusillade. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Alex Galchenyuk a déjoué Robin Lehner en fusillade.

    Bernard Brault, La Presse

  • 3 / 14
  • Les Canadiens célèbrent le but de Brendan Gallagher en 2e période. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Les Canadiens célèbrent le but de Brendan Gallagher en 2e période.

    Bernard Brault, La Presse

  • 4 / 14
  • Chris Neil a dérangé les joueurs montréalais toute la soirée. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Chris Neil a dérangé les joueurs montréalais toute la soirée.

    Bernard Brault, La Presse

  • 5 / 14
  • Andrei Markov et Kyle Turris rendent visite à Carey Price. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Andrei Markov et Kyle Turris rendent visite à Carey Price.

    Bernard Brault, La Presse

  • 6 / 14
  • Guillaume Latendresse célèbre le but de Daniel Alfredsson marqué en toute fin de 2e période. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Guillaume Latendresse célèbre le but de Daniel Alfredsson marqué en toute fin de 2e période.

    Bernard Brault, La Presse

  • 7 / 14
  • Robin Lehner s'est montré très solide mercredi soir. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Robin Lehner s'est montré très solide mercredi soir.

    Bernard Brault, La Presse

  • 8 / 14
  • Carey Price reçoit l'appui de Josh Gorges devant son filet. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Carey Price reçoit l'appui de Josh Gorges devant son filet.

    Bernard Brault, La Presse

  • 9 / 14
  • Lars Eller a ouvert le score en 1re période. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Lars Eller a ouvert le score en 1re période.

    Bernard Brault, La Presse

  • 10 / 14
  • Brian Gionta passe près de Guillaume Latendresse, qui en est à son deuxième match depuis son retour de blessure. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Brian Gionta passe près de Guillaume Latendresse, qui en est à son deuxième match depuis son retour de blessure.

    Bernard Brault, La Presse

  • 11 / 14
  • Les Sénateurs célèbrent le but de Mika Zibanejad en 1re période. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Les Sénateurs célèbrent le but de Mika Zibanejad en 1re période.

    Bernard Brault, La Presse

  • 12 / 14
  • Ryan White et Andrei Markov surveillent de près Chris Neil. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Ryan White et Andrei Markov surveillent de près Chris Neil.

    Bernard Brault, La Presse

  • 13 / 14
  • À quelques jours de son combat, Georges St-Pierre a reçu une ovation au Centre Bell, avant de faire une mise en jeu en compagnie des deux capitaines rivaux. (Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    À quelques jours de son combat, Georges St-Pierre a reçu une ovation au Centre Bell, avant de faire une mise en jeu en compagnie des deux capitaines rivaux.

    Bernard Brault, La Presse

  • 14 / 14

Partager

Peu à peu, Lars Eller est en train de jouer comme ce qu'il est: un ancien choix de première ronde.

L'attaquant danois, mis de côté en début de saison en raison de son manque de constance, a manifestement compris qu'il devait changer un peu depuis cette période creuse.

On ne sait trop s'il a changé ses habitudes ou peut-être même sa diète, mais peu importe, ça semble fonctionner. Eller a enfilé deux buts, mercredi soir au Centre Bell, pour mener le Canadien à une victoire de 4-3 en fusillade contre les Sénateurs d'Ottawa.

> Le sommaire du match

La victoire, une quatrième de suite pour le Canadien, permet au club de poursuivre sa saison de rêve et de demeurer au premier rang de l'Association de l'Est.

Eller, lui, a marqué le premier but du match en première période, et a ajouté le but de la victoire en fusillade, en battant le gardien Robin Lehner d'une feinte tout à fait poétique.

«Avant de m'élancer, j'ai décidé de feinter le revers et de tirer de mon côté naturel, a-t-il expliqué. J'ai vu que le gardien allait tenter d'harponner la rondelle, alors je n'ai pas complété ma feinte du revers, et j'ai juste essayé d'atteindre la partie supérieure.»

Michel Therrien, lui, n'a pas hésité à lancer quelques fleurs à l'attaquant de 23 ans. «Il était toujours le premier sur la rondelle, il patinait très bien et il prenait de bonnes décisions... encore un gros match pour lui», a résumé l'entraîneur montréalais à son sujet.

En plus d'Eller, le défenseur P.K. Subban a lui aussi eu une pas pire soirée, passant 30 minutes et 52 secondes sur la glace, un sommet mercredi soir, en plus de se permettre un match d'un but et une passe.

Mais après tout ça, le «nouveau» P.K. n'avait pas le goût de s'envoyer des fleurs.

«J'en parlais dans le vestiaire avec quelques gars, et j'ai commis sept revirements après les deux premières périodes, a-t-il dit. Je ne sais pas si on peut parler d'un match satisfaisant. Ce fut un peu laid par moments, mais l'important, c'est qu'on a bataillé et on a trouvé une façon de gagner.»

Devant le filet du Canadien, Carey Price a reçu 32 tirs, et il n'a pas eu l'air d'un joueur de concession sur le troisième but des Sénateurs, celui de Patrick Wiercioch, qui venait créer l'égalité en début de troisième. «Il m'a surpris avec son tir entre les jambières, et j'ai réagi en retard, a reconnu le gardien. Je tenais à me racheter en effectuant le dernier arrêt en fusillade.»

L'attaquant Michael Ryder a mystérieusement disparu du banc montréalais au cours de la deuxième période, pour ne réapparaître que sporadiquement ensuite en troisième. Michel Therrien a insisté pour dire que ce n'est rien de grave, sans vraiment donner de détails. «Il est revenu, c'était pas sérieux», s'est contenté de dire le coach.

Le Canadien aura congé d'entraînement jeudi, avant de reprendre la route vendredi en direction du New Jersey, en vue d'un rendez-vous avec les Devils samedi soir.

Après le match, l'équipe a confirmé le renvoi du défenseur Greg Pateryn à Hamilton.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer