Des fissures dans la défense du CH

Brian Gionta manifeste sa joie après avoir inscrit... (PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP)

Agrandir

Brian Gionta manifeste sa joie après avoir inscrit le 20 000e but de l'histoire du Canadien dans la Ligue nationale.

PHOTO PAUL J. BERESWILL, AP

Partager

(UNIONDALE, N.Y.) Brian Gionta a eu l'honneur d'inscrire le 20 000e but de l'histoire du Canadien dans la Ligue nationale. Un fait d'arme qui ne change rien à la grande chaîne de la vie, mais qui a quand même servi à ce que le Tricolore crée l'égalité en début de troisième période.

Or, le reste de la rencontre ne lui a pas donné trop envie de célébrer...

«C'est bien d'inscrire son nom dans l'histoire de l'équipe de cette façon, mais si l'on s'en tient à ce soir, ça a été un match difficile pour nous, a commenté le capitaine. On s'est battu pour revenir dans la rencontre, mais on ne se donne pas de chance en concédant des avances de deux buts.»

Le Tricolore vient d'accorder 16 buts à ses trois derniers matchs. La belle étanchéité qui l'a aidé à se hisser en tête de l'Association Est montre des brèches.

«Dernièrement, nous commettons certaines erreurs défensives en zone neutre», a noté Tomas Plekanec, qui a aidé le discret Michael Ryder à récolter trois mentions d'aide.

«Je ne sais pas si ce sont les mêmes erreurs qui expliquent tous ces buts accordés récemment, mais chose certaine, nous devons réduire le nombre de revirements dont nous sommes victimes en territoire central.»

«Plusieurs bonnes choses»

Se limitant à une explication plus simple, mais pas moins sentie, Max Pacioretty a pris sa part du blâme.

«Nous n'avons pas assez bien joué et il n'y a pas d'excuse, a martelé l'Américain. Je n'ai pas assez bien joué et plusieurs joueurs ressentent la même chose.»

«Nous avions le momentum et nous l'avons perdu.»

Même si Michel Therrien a suggéré que certaines décisions des officiels pouvaient être discutables, P.K. Subban a préféré ne pas s'attarder à cet aspect de la rencontre.

«Nous ne devons pas regarder les arbitres et les punitions, nous devons trouver le moyen de gagner ce genre de match», a dit le défenseur de 23 ans, qui a récolté un troisième but et ses neuvième et dixième points déjà en avantage numérique.

«Nous avons fait plusieurs bonnes choses ce soir et nous nous sommes bien battus, a ajouté Subban. Ils ont profité de rebonds favorables. Ils ont bien joué, mais ils ont aussi été chanceux. »

«Il reste que perdre de la sorte est difficile.»

Première occupée pour Galchenyuk

Alex Galchenyuk avait reçu l'une de ses plus importantes assignations de la saison en étant muté à la gauche de Tomas Plekanec. Et toute l'action semblait graviter autour de lui en première période.

Galchenyuk a d'abord commis un revirement qui a mené à un deux contre un dont Colin MacDonald n'a pu profiter. Mais il s'est repris de belle façon en servant une passe lumineuse à Plekanec, qui était bien posté dans l'enclave. Le 10e but de Plekanec ouvrait alors la marque.

Galchenyuk s'est ensuite retrouvé assis au banc des Islanders après une solide mise en échec de Casey Cizikas.

Mais, conséquence d'un affaissement généralisé au deuxième vingt, la recrue de 19 ans a retrouvé Lars Eller et Brandon Prust en troisième période.

«Nous n'avons pas suffisamment initié le jeu ce soir, nous avons écopé de punitions et ils en ont profité pour marquer», a résumé Brian Gionta, avec qui Galchenyuk avait inversé de rôle.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer