Déluge de buts qui tourne à la faveur des Penguins

  • Simon Després (47), Matt Niskanen (2) et Brandon Sutter (16) célèbrent la victoire des Penguins acquise en prolongation. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Simon Després (47), Matt Niskanen (2) et Brandon Sutter (16) célèbrent la victoire des Penguins acquise en prolongation.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 1 / 14
  • Brandon Prust (8) a marqué le premier but du Canadien. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Brandon Prust (8) a marqué le premier but du Canadien.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 2 / 14
  • James Neal (18) réagit à la suite d'un but inscrit par Matt Cooke (24). (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    James Neal (18) réagit à la suite d'un but inscrit par Matt Cooke (24).

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 3 / 14
  • P.K. Subban (76) célèbre son but avec David Desharnais (51). (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    P.K. Subban (76) célèbre son but avec David Desharnais (51).

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 4 / 14
  • Pascal Dupuis (9), Kristopher Letang (58) et Chris Kunitz (14) se réjouissent du but de Sidney Crosby (87). (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Pascal Dupuis (9), Kristopher Letang (58) et Chris Kunitz (14) se réjouissent du but de Sidney Crosby (87).

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 5 / 14
  • Max Pacioretty (67) est félicité par Brendan Gallagher (11) et David Desharnais (51) après avoir marqué. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Max Pacioretty (67) est félicité par Brendan Gallagher (11) et David Desharnais (51) après avoir marqué.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 6 / 14
  • Brian Gionta a compté deux buts dans la défaite des siens. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Brian Gionta a compté deux buts dans la défaite des siens.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 7 / 14
  • Sidney Crosby (87) saute devant le filet de Carey Price (31). (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Sidney Crosby (87) saute devant le filet de Carey Price (31).

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 8 / 14
  • L'entraîneur Michel Therrien prodigue des conseils à ses joueurs. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    L'entraîneur Michel Therrien prodigue des conseils à ses joueurs.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 9 / 14
  • Ryan White (53) perd l'équilibre lorsque frappé par Kristopher Letang (58). (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Ryan White (53) perd l'équilibre lorsque frappé par Kristopher Letang (58).

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 10 / 14
  • Pascal Dupuis (9) passe le gant au visage de Brendan Gallagher (11). (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Pascal Dupuis (9) passe le gant au visage de Brendan Gallagher (11).

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 11 / 14
  • Alexei Emelin (74) est mis en échec par Pascal Dupuis (9). (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Alexei Emelin (74) est mis en échec par Pascal Dupuis (9).

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 12 / 14
  • Simon Després (47) bloque le chemin à Ryan White (53). (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Simon Després (47) bloque le chemin à Ryan White (53).

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 13 / 14
  • Alexei Emelin (74), Francis Bouillon (51), Josh Gorges (26), Tomas Kaberle (22) et P.K. Subban (76) regardent une reprise à l'écran géant. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Alexei Emelin (74), Francis Bouillon (51), Josh Gorges (26), Tomas Kaberle (22) et P.K. Subban (76) regardent une reprise à l'écran géant.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 14 / 14

Partager

(Montréal) D'une certaine façon, c'était la soirée rétro années 1980, samedi soir au Centre Bell. Des buts en masse, des gardiens tout croches et des joueurs de défense qui, pour la plupart, avaient choisi de prendre congé. Un peu plus et Luba venait chanter l'hymne national.

Comprendre par là que les matchs de 7-6 étaient communs lors de ces glorieuses années 1980, et que samedi soir, c'est un match de 7-6 que les Penguins ont fini par remporter au Centre Bell. Comme dans le temps des 21 clubs.

>>> Le sommaire du match

C'est Brandon Sutter qui a fermé les lumières en prolongation, avec un tir dans la partie supérieure que n'a jamais vu arriver Carey Price.

Price a d'ailleurs été parfaitement ordinaire samedi soir, tout comme l'homme masqué d'en face, Tomas Vokoun. Price est passé en vitesse dans le vestiaire montréalais après le match, et n'a pas voulu discuter de sa performance avec les membres des médias.

Michel Therrien l'a fait pour lui.

«C'est sûr que les deux gardiens aimeraient revoir certains de ces tirs, a reconnu l'entraîneur montréalais. Mais on ne peut pas juste blâmer les gardiens, il y a eu des erreurs aussi en défense.»

Vrai. Ce qui a mené à une pétarade de 36 tirs de la part de la visite de Pittsburgh. Les membres du CH, eux, ont lancé à 39 reprises sur Vokoun, qui a eu la chance de ne pas avoir à affronter un seul tir en prolongation. Comme il fallait s'y attendre, le premier club à lancer a gagné.

«C'est le genre de match qui est excitant pour les partisans, a ajouté Michel Therrien, mais c'est le genre de match qui donne des cheveux gris aux entraîneurs.»

Rappelons simplement que le CH avait une avance de 2-1, que les Penguins ont ensuite fait 4-2, que le CH a ensuite fait 5-4, que les Penguins ont fait 6-5, que Gionta a marqué son deuxième du match en milieu de troisième pour faire 6-6... avant que le but de Sutter ne mette fin à ce spectacle tout à fait fou. Du bord de la visite, le défenseur Kris Letang s'est offert une soirée de quatre points.

«Nous n'étions pas forts mentalement, on perdait souvent le contrôle de la rondelle, a ajouté Michel Therrien. Je savais que ça allait être difficile, mais il faut rester positifs. On a eu un point.»

Dans le vestiaire des perdants, Max Pacioretty a reconnu que ce n'était pas une bonne idée que de s'engager dans une guerre de buts avec les Penguins.

«Nous n'étions pas prêts et de toute évidence, nous n'avons pas suivi notre plan de match, a-t-il observé. On ne peut pas se permettre de ne pas se présenter contre eux, même pour quelques minutes.»

Brian Gionta semblait un peu déçu. «C'était un gros match pour nous parce qu'on voulait rester en première place, a-t-il admis. C'est dommage, ça aurait pu aller d'un bord comme de l'autre.»

Avec cette défaite, le Canadien passe en quatrième place dans l'Association de l'Est. La formation montréalaise aura l'occasion de reprendre la tête dès dimanche soir, lors d'un match à Boston contre les Bruins.

«La bonne nouvelle, c'est qu'on peut se ressaisir assez rapidement, a noté l'attaquant David Desharnais. Contre les Penguins, on a montré qu'on a quand même une bonne force de caractère en revenant dans le match.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer