Subban affrontera les Sabres

P.K. Subban a été jumelé à Francis Bouillon... (Photo Ryan Remiorz, PC)

Agrandir

P.K. Subban a été jumelé à Francis Bouillon à sa première séance d'entraînement avec ses coéquipiers, vendredi.

Photo Ryan Remiorz, PC

Partager

PK Subban n'aura pas eu à se contenter d'un rôle de spectateur pendant bien longtemps.

Le Canadien a confirmé samedi matin qu'il jouera son premier match de la saison cet après-midi, contre les Sabres de Buffalo.

«Je me sens bien et je suis prêt», a fait savoir le défenseur de 23 ans après son premier entraînement avec l'équipe, hier à Brossard.

Hier, Subban a pris part à l'entraînement en formant un duo avec Francis Bouillon.

Pendant ce temps, le vétéran Tomas Kaberle, souvent la cible de critiques récemment, s'entraînait avec le réserviste Yannick Weber...

L'entraîneur Michel Therrien a maintes fois expliqué que Subban aura besoin d'une période d'adaptation pour bien piger toutes les subtilités de son système, mais Subban, lui, affirme que le nouveau système n'est pas un problème.

«Ce n'est pas exactement la même chose, mais c'est un style de jeu qui est similaire à ce que j'ai connu chez les Bulldogs de Hamilton, a-t-il expliqué. C'est avant tout une question de communication, je pense. Le système de Michel en est un où les défenseurs sont très engagés, je trouve que c'est super.»

Par ailleurs, Subban ne pourra plus célébrer les victoires comme avant, alors qu'il y allait d'une série de gestes de la main avec Carey Price, série baptisée le «triple low-five».

Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que Michel Therrien n'est pas un grand fan de ce genre de célébrations. «J'ai toujours aimé les équipes humbles, a expliqué le coach montréalais. Il faut respecter le sport, les équipes adverses et les fans. Cette saison, nous avons décidé de célébrer les victoires en saluant les partisans.»

Pacioretty pour bientôt

Max Pacioretty, dont l'absence était prévue pour une période de trois à quatre semaines, se sent beaucoup mieux. Il a d'ailleurs confirmé ce que La Presse écrivait hier; il ne peut aggraver sa condition. Dans son cas, c'est avant tout une question de tolérance à la douleur.

L'attaquant a même ajouté ceci: s'il n'en tenait qu'à lui, il jouerait cet après-midi.

«Les dirigeants de l'équipe vont me croire quand je vais leur dire que je suis prêt, a expliqué Pacioretty. Ils me font confiance. Je dois prendre la meilleure décision possible pour l'équipe. De toute évidence, j'aimerais revenir la semaine prochaine... on verra.»

Au bout du compte, Pacioretty n'a eu qu'à passer une seule journée à l'hôpital pour subir une appendicectomie, il y a une semaine, avant de remettre les patins jeudi, et de prendre part à un entraînement complet hier.

«Je n'ai pas trop mal et je me suis toujours assuré de prendre soin de ma condition physique, a-t-il expliqué. Je me sens bien. Je me sens mieux. J'ai toujours été un compétiteur, et je veux revenir au jeu le plus vite possible.»

C'est Carey Price qui sera devant le filet du Canadien cet après-midi contre Buffalo. L'attaquant Michael Blunden, lui, ne sera assurément pas présent; le Canadien l'a cédé hier à son club-école de Hamilton.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer