Jaromir Jagr s'illustre avec les Stars

Jaromir Jagr (68) a inscrit quatre points.... (Photo Associated Press)

Agrandir

Jaromir Jagr (68) a inscrit quatre points.

Photo Associated Press

Partager

Associated Press
Dallas

À son premier match dans l'uniforme des Stars de Dallas, Jaromir Jagr a inscrit deux buts et deux aides, dont une sur le but gagnant, et il a guidé les siens vers une victoire de 4-3 face aux Coyotes de Phoenix, samedi.

Jagr, le meneur dans la LNH parmi les joueurs toujours actifs au chapitre des buts, des aides et des points en carrière, a donc participé aux quatre buts des siens. Ray Whitney, le meilleur pointeur des Coyotes la saison dernière, a touché la cible à son premier match contre son ancienne équipe.

Posté dans l'enclave, Loui Eriksson a brisé une égalité de 3-3 en acceptant une passe de Jagr et en trompant la vigilance du gardien Mike Smith. La séquence a débuté par un revirement de Martin Hanzal, des Coyotes, et Jagr a saisi le retour d'un tir de Derek Roy dans le coin de la patinoire.

Radim Vrbata a réussi un doublé tandis que Lauri Korpikoski a été l'autre buteur des Coyotes, qui ont atteint la finale de l'Association de l'Ouest la saison dernière. Avant ça, l'équipe n'avait jamais gagné une seule série éliminatoire depuis ses débuts à Winnipeg en 1979.

Smith a concédé quatre buts sur 26 tirs. Son vis-à-vis, Kari Lehtonen, a effectué 37 arrêts dans une cause gagnante.

Les Blues servent une correction aux Red Wings

ST-LOUIS, Mo. - La recrue Vladimir Tarasenko a inscrit deux buts à son premier match dans la LNH et Chris Stewart l'a imité  pour aider les Blues de St. Louis à disposer facilement des Red Wings de Detroit par la marque de 6-0, samedi.

Le joueur de 21 ans, un choix de première ronde en 2010, a ouvert la marque au premier engagement en servant une savante feinte au gardien Jimmy Howard alors qu'il s'était échappé.

Il a creusé l'écart à 3-0 en deuxième en enfilant l'aiguille en avantage numérique, devenant ainsi le 14e joueur dans l'histoire de la concession à inscrire deux buts à son premier match en carrière.

Halak n'a eu qu'à faire face à 14 tirs pour réussir un premier jeu blanc. Halak et son homologue Brian Elliot ont mené la ligue à ce chapitre l'an dernier avec 15 blanchissages, ce qui leur a d'ailleurs valu le trophée Jennings.

Howard a cédé sa place à Jonas Gustavsson après que Stewart ait touché la cible en amorçant le dernier tiers. Gustavsson a accordé un but à Patrick Berglund alors qu'il restait un peu plus de cinq minutes à faire au match.

T.J. Oshie a marqué l'autre filet des Blues en deuxième période.

L'entraîneur Ken Hitchcock, le directeur général Doug Armstrong et les gardiens Halak et Elliot ont posé au centre de la patinoire avec les trophées récoltés l'an dernier lors du championnat de la division centrale de l'équipe.

Une salle comble de 20 035 spectateurs a assisté à la rencontre au Scottrade Center de St. Louis.

Avant le troisième engagement, on a rendu hommage à la légende du baseball Stan Musial qui est décédé samedi.

Heatley marque deux buts dans la victoire du Wild

ST-PAUL - Dany Heatley a récolté deux buts en avantage numérique sur des passes de Zach Parise et le Wild du Minnesota a signé une victoire de 4-2 face à l'Avalanche du Colorado, samedi.

Mikael Granlund a aussi touché la cible à sa première présence dans la LNH et Pierre-Marc Bouchard a marqué à son premier match en plus d'un an devant une foule de 19 298 spectateurs.

John Mitchell a ouvert la marque tôt dans la rencontre pour l'Avalanche et Cody McLeod a réduit l'écart à un but avec 14:51 à faire en troisième, mais ce ne fut pas assez pour le Colorado.

Varmalov a réalisé plusieurs arrêts spectaculaires, notamment face à Matt Cullen, Parise et Heatley. Cependant, les joueurs du Wild ont fait preuve de patience, s'échangeant la rondelle jusqu'à ce qu'une ouverture se crée. Heatley en a d'ailleurs profité pour rediriger une passe de Parise.

Le Wild a dirigé 18 tirs contre seulement cinq en deuxième période. Mikko Koivu a récolté l'autre mention d'assistance sur chacun des buts de Heatley.

En faisant l'ajout de Mitchell à son troisième trio, et celle de P.A. Parenteau à son deuxième, l'Avalanche a ajouté de la profondeur à sa formation déjà bien garnie par les Gabriel Landeskog, Paul Stastny, Matt Duchene, Milan Hejduk et David Jones. Le centre Ryan O'Reilly n'a toutefois toujours pas de contrat, lui qui a mené l'équipe au chapitre des mentions d'assistance avec 37, la saison dernière.

Les Blue Jackets battent les Predators en fusillade

NASHVILLE - Derick Brassard a fait bouger les cordages lors du sixième tour de la fusillade et les Blue Jackets de Columbus ont vaincu les Predators de Nashville 3-2, samedi, signant du même coup un cinquième gain lors de leur match d'ouverture et une rare victoire contre leurs rivaux de la section centrale.

Les Blue Jackets n'avaient pas gagné leur match d'ouverture depuis le 3 octobre 2009 face au Wild du Minnesota et avaient triomphé une seule fois à Nashville lors de leurs 20 derniers passages dans la capitale du country.

Ils avaient eu besoin d'une prolongation pour y parvenir par la marque de 4-3, le 19 novembre 2011.

Artem Anisimov, acquis dans la transaction qui a envoyé Rick Nash aux Rangers de New York, a déjoué le gardien des Predators Pekka Rinne du revers lors de la deuxième ronde des tirs de barrage.

Toutefois, David Legwand a répliqué lors du troisième tour, forçant ainsi la présentation de rondes supplémentaires. Brassard a replacé les Blue Jackets en avant. Colin Wilson a obtenu l'occasion de garder les Predators en vie, mais a été frustré par le gardien Sergei Bobrovsky.

Martin Erat et Ryan Ellis avaient marqué en temps réglementaire pour les Predators, tandis que Nick Foligno, une autre acquisition des Blue Jackets au cours de l'été, et Anisimov avaient répliqué pour Columbus.

Rinne a stoppé 26 lancers devant le filet des Predators. Bobrovsky disputait son premier match avec les Blue Jackets et a effectué 32 arrêts.

Les Blackhawks gâchent la fête à Los Angeles

Marian Hossa a inscrit deux buts et une aide, Corey Crawford a effectué 19 arrêts et les Blackhawks de Chicago ont gâché les célébrations entourant la victoire de la coupe Stanley des Kings de Los Angeles en les battant 5-2, samedi.

Jonathan Toews et Patrick Kane ont récolté un but et une aide chacun pour les Blackhawks, qui ont pris les devants 3-0 après moins de 15 minutes de jeu quand Michael Frolik a touché la cible. Grâce à leur vitesse et leur talent, les Blackhawks ont ruiné la fête à Los Angeles, quelques instants après que les Kings eurent dévoilé leur bannière de champion de la coupe Stanley.

Rob Scuderi et Jordan Nolan ont fait bouger les cordages pour les Kings, tandis que Jonathan Quick a stoppé 17 lancers.

Tous les joueurs ayant porté l'uniforme des Kings lors des séries du printemps dernier sont de retour afin de défendre leur titre. Ils ont reçu leur bague de champions lors d'une longue cérémonie d'avant-match.

Les Kings ont eu un dur retour à la réalité face aux Blackhawks, qui seront une des équipes à surveiller dans l'Ouest.

Les Hawks ont démontré pourquoi ils croient pouvoir soulever à nouveau la coupe Stanley après l'avoir fait en 2010 avec une victoire convaincante face aux champions en titre. Kane semblait particulièrement confortable après avoir passé le lock-out dans la Ligue nationale A en Suisse.

Quick avait accordé cinq buts à une seule occasion la saison dernière, mais n'a pas été vraiment meilleur que ses coéquipiers à son premier match après avoir gagné le trophée Conn Smythe en tant que joueur par excellence des séries éliminatoires. Quick a également signé une prolongation de contrat de 10 saisons d'une valeur de 58 millions $ US au cours de la saison morte.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer