Beaulieu et Tinordi feront leur place avec le Canadien

Le défenseur Nathan Beaulieu (28), choix de première... (Photo: PC)

Agrandir

Le défenseur Nathan Beaulieu (28), choix de première ronde du Canadien en 2011, est d'abord reconnu pour ses qualités offensives.

Photo: PC

Mathias Brunet
La Presse

Si l'on se fie à deux recruteurs sur place à la Coupe Memorial, le Canadien compte en Nathan Beaulieu et Jarred Tinordi deux défenseurs qui feront un jour partie de son top quatre.

À condition évidemment que le nouveau DG Marc Bergevin n'imite pas ses prédécesseurs...

«Si on me donnait le choix parmi les quatre espoirs du Canadien à la Coupe Memorial, Nathan Beaulieu serait manifestement mon premier choix, mentionne l'un d'eux. Il sera un top deux, un joueur d'impact au sein de son club. Il commet des erreurs, mais j'aime l'énergie qu'il amène.

« Je préfère un joueur comme lui que celui qu'on doit pousser constamment. C'est tout un compétiteur, il veut sans cesse se retrouver sur la glace.»

Si Beaulieu, choix de première ronde du CH en 2011 (17e au total) est d'abord reconnu pour ses qualités offensives, Tinordi, premier choix du Canadien en 2010 (22e au total) est un arrière à caractère exclusivement défensif.

«Tinordi va jouer dans la Ligue nationale, mentionne notre interlocuteur. Il se déplace vraiment bien pour un défenseur de 6 pieds 7 pouces. On le compare souvent à Hal Gill, mais il est plus rapide que lui. Il a plus de potentiel. La seule chose que Gill faisait de très bien, c'était son positionnement et son sens de l'anticipation. Il paraissait lent, mais son intelligence lui permettait de compenser.»

Le recruteur aime aussi la robustesse de Tinordi. «On n'a pas vraiment vu cet aspect de son jeu pendant le tournoi, mais il y a quelques années, il a eu à affronter des joueurs plus expérimentés dans l'USHL et il ne reculait jamais. Il a pris du coffre depuis, en plus. Il va se faire "essayer" dans la LNH. Sans devenir bagarreur, il devra avoir cette dimension. Il devra être intimidant pour l'adversaire.»

Avantage Tinordi?

Notre second recruteur d'une équipe de la LNH aime un peu plus Tinordi que son collègue, et un peu moins Beaulieu, même s'il les voit tous les deux au sein du premier quatuor.

«Tinordi joue un gros rôle dans les succès des Knights de London, dit-il. Il a plus de potentiel que Hal Gill. Mais ça lui prendra du temps. Il est plus robuste que lui, meilleur que lui en possession de la rondelle, et plus mobile. Beaulieu, je l'ai trouvé moyen en finale. Ses lacunes défensives ont été plus exposées cette année, parce que leur groupe de défenseurs est moins bon à Saint-Jean.»

Beaulieu et Tinordi tenteront leur chance au camp du Canadien en septembre, mais ils entameront probablement la saison à Hamilton, dans la Ligue américaine.

«Beaulieu devrait atteindre la LNH le premier, dit notre premier dépisteur. Peut-être même l'an prochain. Mais pas nécessairement pour commencer l'année. J'ai toujours en tête l'exemple de Corey Perry et Ryan Getzlaf, qui ont passé quelques mois à Portland et quand ils ont été rappelés, ils avaient faim et ils sont restés.»

Joueurs de soutien

Michaël Bournival, obtenu en retour de Ryan O'Byrne, et Morgan Ellis, choix de quatrième ronde en 2010, sont considérés comme des joueurs de soutien aux yeux de nos deux recruteurs. Les deux jouent pour les Cataractes de Shawinigan.

«Bournival va jouer sur un troisième ou quatrième trio parce que son potentiel offensif est limité, mais il amène beaucoup de vitesse, mentionne le premier interlocuteur. Il peut jouer un rôle précis. Ce qui m'inquiète par contre dans son cas, ce sont les nombreuses blessures qu'il a subies depuis deux ans.

«Morgan Ellis a été dominant depuis son arrivée à Shawinigan, ajoute-t-il, mais il reste qu'il a des crampes au cerveau à l'occasion. Il n'est pas toujours fiable. Il n'a pas une deuxième vitesse non plus. Tant qu'à compter sur un défenseur défensif, je préfère qu'il mesure plus de 6 pieds 3 pouces plutôt que 6 pieds 1 pouce comme lui. Mais il y a des gens dans mon organisation qui l'aiment plus que moi. Je ne dis pas qu'il ne jouera pas, mais il aura besoin d'un passage dans la Ligue américaine. Il est fort physiquement, il devra le montrer davantage. Il a le même gabarit que Josh Gorges, mais Gorges est deux fois plus compétitif.»

Les Cataractes ont vaincu Edmonton hier soir en bris d'égalité, et ils joueront contre Nathan Beaulieu et les Sea Dogs ce soir. Jarred Tinordi et les Knights sont assurés de la finale, dimanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer