Surprises et déceptions après un quart de saison

Alex Auld... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Alex Auld

Archives, LeDroit

La constitution des équipes en prévision du match des Étoiles présenté à Montréal en janvier est un sujet à la mode ces temps-ci. En grande partie à cause des résultats des votes, qui favorisent largement les joueurs du Canadien et qui n'ont pas fini de semer la controverse. Éloignons-nous de ce débat. Je vous propose aujourd'hui une formule différente : une équipe d'étoiles formée de joueurs surprenants et une autre constituée des déceptions, après le premier quart de la saison régulière.

SURPRISES

ASSOCIATION DE L'EST

Gardien

(+) Alex Auld, Ottawa. L'ancien gardien auxiliaire des Panthers de la Floride, des Coyotes de Phoenix et des Bruins de Boston a ravi le poste de numéro un à Martin Gerber. Sa moyenne de buts alloués (2,02) et son taux d'arrêts (92,6 %) sont brillants. Si les Sénateurs marquaient plus de buts, il aurait beaucoup plus de victoires à sa fiche.

Défenseurs

(+) Luke Schenn, Toronto. Les défenseurs de 18 ans sont habituellement renvoyés à leur équipe junior pour parfaire leur développement. Schenn, cinquième choix au total au repêchage de 2008, joue déjà plus de 21 minutes par rencontre sous Ron Wilson.

(+) Filip Kuba, Ottawa. Échangé par le Lightning de Tampa Bay en début de saison, Kuba est vite devenu le défenseur numéro un des Sénateurs. Il a obtenu 16 points en 22 matchs (fiche de +3) et est utilisé plus de 24 minutes par rencontre.

Centre

(+) Bryan Little, Atlanta. Little, un choix de première ronde en 2006 (12e au total) avait bien fait pour l'entraîneur John Anderson dans la Ligue américaine l'an dernier. Ils ont fait le saut ensemble dans la LNH et Little a amassé 20 points, dont 10 buts, en 23 matchs (fiche de +6).

Ailiers

(+) Simon Gagné, Philadelphie. On se demandait s'il allait recouvrer la santé. Gagné est le troisième compteur de la LNH avec 31 points en 22 matchs.

(+) Alexander Semin, Washington. Avant de se blesser, Semin était en tête des compteurs avec 27 points en 16 matchs.

ASSOCIATION DE L'OUEST

Gardien

(+) Steve Mason, Columbus. Les Blue Jackets ont recommencé à gagner depuis l'arrivée de cette recrue repêchée en troisième ronde en 2006. Mason a une fiche de 5-2-1, une moyenne étincelante de 2,09 et un taux d'arrêts de 91,9 %.

Défenseurs

(+) Drew Doughty, Los Angeles. À la surprise générale, les Kings ont l'une des meilleures défenses de la Ligue et Doughty est le joueur le plus utilisé de l'équipe avec une moyenne de presque 24 minutes par match. À 18 ans, c'est franchement étonnant.

(+) Rob Blake, San Jose. Blake, âgé de 38 ans, a amassé 20 points à ses 24 premiers matchs. L'an dernier, il en avait obtenu 31 en 71 parties.

Centre

(+) Derick Brassard, Columbus. Le Québécois a ralenti récemment, mais avec 19 points en 22 matchs, il demeure l'un des favoris pour le Calder, décerné à la recrue par excellence.

Ailiers

(+) Devin Setoguchi, San Jose. Plusieurs ont sursauté en 2005 lorsque le DG des Sharks, Doug Wilson, a annoncé qu'il le repêchait au huitième rang. Le troisième membre du trio avec Joe Thornton et Patrick Marleau est parmi les dix premiers compteurs de la Ligue grâce à 27 points en 24 matchs. Setoguchi, 21 ans seulement, possède une vitesse fulgurante.

(+) Kris Versteeg, Chicago. Personne ne l'a vu venir, celui-là. Modeste choix de cinquième ronde des Bruins de Boston en 2004, il a été obtenu par les Hawks en retour de Brandon Bochenski et il a su se trouver une place avec Jonathan Toews et Patrick Kane. Ses 20 points en 22 matchs en font un candidat sérieux pour le trophée Calder.

DÉCEPTIONS

ASSOCIATION DE L'EST

Gardien

(-) Tomas Vokoun, Floride. Vokoun est méconnaissable. Fiche de 5-10 et moyenne de 3,01. Son taux d'arrêts est un peu plus respectable à 91,1 %. Il vient de se faire chiper le poste de numéro un par Craig Anderson dont les statistiques sont étonnantes : fiche de 4-1-3, moyenne de 1,87 et taux d'arrêts de 94,8 %.

Défenseurs

(-) Wade Redden, New York. Ses 10 points en 27 matchs et sa fiche de -3 ne justifient pas son salaire de 6 millions par année.

(-) Joe Corvo, Caroline. Les attentes étaient grandes chez les Hurricanes après qu'il eut amassé 21 points en 23 matchs l'an dernier. Neuf points en 25 matchs, c'est trop peu quand on est utilisé à profusion comme il l'est.

Centre

(-) Jason Spezza, Ottawa. Spezza a obtenu seulement 17 points en 22 matchs. Ça passerait encore s'il se démarquait autrement, mais il perd la majorité de ses batailles pour la rondelle.

Ailiers

(-) Ilya Kovalchuk, Atlanta. Certains clubs, comme le Canadien, étaient prêts à donner la lune à la veille du repêchage de 2001 pour l'obtenir. Il semble plafonner. Bien beau les 52 buts l'an dernier, mais il n'arrive pas à transporter ce club à un niveau supérieur. Ce n'est pas un grand leader ni un joueur d'équipe exceptionnel. Il a marqué seulement huit fois cette année.

(-) Nathan Horton, Floride. À chaque année, on attend le grand déblocage de sa part. Il a obtenu seulement 13 points, dont six buts, en 21 matchs. Pas étonnant que les Panthers ne marquent pas.

ASSOCIATION DE L'OUEST

Gardien

(-) Marty Turco, Dallas. Fiche de 7-10-4, moyenne de buts alloués de 3,61, taux d'arrêts de 86,8 %. Comment un gardien d'expérience comme lui peut-il paraître aussi hésitant devant le filet?

Défenseurs

(-) Lubomir Visnovsky, Edmonton. Sa production offensive régresse de saison en saison et son adaptation chez les Oilers semble difficile. Il nous a habitués à plus que 12 points 23 matchs. Il en avait amassé 67 il n'y a pas trois ans.

(-) Ed Jovanovski, Phoenix. Il a obtenu sept maigres points en 23 matchs... avec une piètre fiche de -12. Pas pour rien que les Coyotes ne décollent pas.

Centre

(-) David Legwand, Nashville. Legwand, deuxième choix au total derrière Vincent Lecavalier en 1998, avait montré des signes de progression il y a deux ans avec une saison de 63 points, dont 27 buts. Ça s'est calmé par la suite. Il a marqué seulement quatre buts, obtenu huit aides, en 23 matchs cette année, avec une fiche de -2.

Ailiers

(-) Sam Gagner, Edmonton. Peut-être les attentes étaient-elles trop élevées pour ce jeune homme après sa brillante saison de l'an dernier, à seulement 18 ans. Gagner a obtenu seulement cinq points, dont un but, en 22 matchs. Guigne de la deuxième saison, vous dites?

(-) Pierre-Marc Bouchard, Minnesota. Plusieurs s'attendaient à une grosse saison de Bouchard après sa récolte de 63 points l'an dernier. Ses huit points, dont trois buts, en 19 matchs en laissent certains perplexes. À sa défense, son camp d'entraînement et son début de saison ont été perturbés par des maux de dos. Il avait donc du retard à combler et il est peut-être encore incommodé. Il a trop de talent pour ne pas rebondir.

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer