Conor Garland des Wildcats nommé joueur le plus utile

Conor Garland... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Conor Garland

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kelsey Patterson
La Presse Canadienne
Montréal

Conor Garland, des Wildcats de Moncton, a volé la vedette à l'événement le plus prestigieux de la saison de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, mercredi soir à Montréal.

Grâce à une récolte de 129 points en 67 matchs, Garland a mis la main sur le Trophée Michel-Brière, remis au joueur le plus utile à son équipe, lors du Gala annuel des Rondelles d'Or.

Garland, qui a terminé le calendrier avec un ratio de plus-21, était déjà assuré de recevoir au moins un honneur puisqu'il avait terminé au premier rang du classement des pointeurs du circuit Courteau. Garland a accepté le trophée Jean-Béliveau des mains de l'épouse de l'ancien capitaine du Canadien, Élise Couture.

Garland a amassé 35 buts et 94 passes pour un total de 129 points, 27 de plus que son plus proche poursuivant, et il a aidé les Wildcats à terminer au premier rang de la section Maritimes, et au deuxième échelon du classement général.

Et l'attaquant de 18 ans n'a pas ralenti la cadence depuis le début des séries éliminatoires. Garland domine le classement des pointeurs de son équipe avec une récolte de six points, dont cinq passes. Les Wildcats se sont qualifiés pour le deuxième tour des séries après avoir éliminé les Saguenéens de Chicoutimi en cinq matchs. Ils affronteront les Mooseheads de Halifax.

La LHJMQ a profité de ce gala pour accueillir cinq nouveaux membres à son Temple de la renommée, dont Martin Brodeur, qui a porté les couleurs du Laser de Saint-Hyacinthe entre 1989 et 1992, et Michel Therrien, honoré à titre d'ancien entraîneur en chef du Titan de Laval et des Prédateurs de Granby. Martin Gélinas (Olympiques de Hull), Billy Campbell (Junior de Montréal et Junior de Verdun) et Jean Rougeau, un ancien président de la ligue, à titre posthume, ont aussi été intronisés.

Autres lauréats

Dan Kostalek, de l'Océanic de Rimouski, a été nommé le meilleur défenseur du circuit grâce, entre autres, à un ratio de plus-55, le meilleur de la ligue. Garland et Kostalek ont d'ailleurs été nommés au sein de la première équipe d'étoiles de la LHJMQ, en compagnie du gardien Marvin Cüpper, des Cataractes de Shawinigan, du défenseur Daniel Walcott et de l'attaquant Danick Martel, tous deux de l'Armada de Blainville-Boisbriand, et de l'attaquant Nikolaj Ehlers, des Mooseheads de Halifax.

Philippe Desrosiers, un coéquipier de Kostalek à Rimouski, s'est vu octroyer le trophée Jacques-Plante pour la moyenne de buts alloués par match. Desrosiers a inscrit cinq blanchissages et sa moyenne s'est élevée à 2,50 en 44 matchs.

Dmytro Timasho, des Remparts de Québec, a été élu recrue de l'année, Kyle Farrell, des Screaming Eagles du Cap-Breton, a été honoré pour avoir affiché le meilleur esprit sportif, et Timo Meier, des Moosehads, a été nommé meilleur espoir.

Joël Bouchard, de l'Armada, a reçu le trophée Ron-Lapointe remis au meilleur entraîneur de la ligue. Bouchard a guidé son équipe à une récolte de 91 points et au premier échelon de la section Ouest. Martin Mondou, directeur général des Cataractes de Shawinigan, a mérité le trophée Maurice-Filion à titre de meilleur administrateur.

Jérémy Grégoire, du Drakkar de Baie-Comeau, a été couronné meilleur joueur étudiant pour une deuxième année de suite, et Danick Martel a été récompensé pour son implication communautaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer