«Zachary, c'est un gagnant»

Zachary Fucale, un espoir du Canadien, a remporté... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Zachary Fucale, un espoir du Canadien, a remporté le trophée Jacques-Plante, remis au meilleur gardien dans la LHJMQ.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Le poste de deuxième gardien n'est pas un droit acquis à Montréal. Le jeu blanc de Dustin Tokarski et la mauvaise séquence de Peter Budaj l'ont rappelé. L'épisode a aussi rappelé à ceux qui l'oublient que le Canadien peut compter sur plusieurs bons gardiens.

L'un d'entre eux fait d'ailleurs son petit bonhomme de chemin à Halifax. Sans tambour ni trompette, Zachary Fucale vient de remporter le trophée Jacques-Plante, remis au gardien ayant présenté la meilleure moyenne de buts accordés au cours de la saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

«S'il n'était pas prêt à garder les buts dans la Ligue nationale en septembre, c'est parce qu'il avait encore du travail à faire. Mais il le sait. C'est un jeune intelligent, qui travaille fort, qui comprend bien et qui s'adapte vite, explique l'entraîneur des Mooseheads, Dominique Ducharme. Mais je suis confiant qu'il va faire un excellent gardien pour l'organisation du Canadien.»

Alors que les séries éliminatoires commencent demain dans la LHJMQ, Fucale présente une moyenne de 2,26, un taux d'efficacité de ,907 et un dossier de 36-9-3.

Lorsqu'on mentionne que l'espoir du Canadien peut compter sur une solide équipe devant lui pour l'aider à obtenir ces résultats, Ducharme intervient. Il rappelle que les puissants Mooseheads qui ont remporté la Coupe Memorial en mai dernier ont été dépecés pendant l'été. «On avait 11 joueurs de retour de l'an passé avec une douzaine de nouveaux joueurs», fait valoir l'entraîneur. Halifax a d'ailleurs perdu Nathan MacKinnon au profit de l'Avalanche du Colorado.

«Zach, c'est un gagnant. Il trouve des façons de gagner. S'il faut gagner le match 2-1, il va le gagner 2-1, et des fois, il fait les arrêts importants pour nous permettre de gagner 6-5, note Ducharme. Il se lève dans les moments importants. C'est un gardien qui fait gagner des matchs.»

Surtout, le joueur de 18 ans, 6'2 et 180 lb ne cesse de s'améliorer, selon son entraîneur. «Autant mentalement que dans son jeu, on voit une progression.»

La chimie entre Fucale et l'entraîneur des gardiens de l'équipe, Éric Raymond, est excellente. Le jeune gardien comprend qu'il doit s'améliorer pour faire sa place un jour dans la LNH.

«Il a été le premier gardien repêché dans le dernier repêchage. Mais il reste terre à terre. Il sait qu'il a encore beaucoup de travail à faire. Il va continuer à progresser et je suis convaincu qu'il va l'atteindre, la Ligue nationale, lance l'entraîneur de 40 ans. Ses chances sont excellentes. Je ne parierais pas contre lui. C'est un jeune homme tellement solide. Il sait où il s'en va. Il n'a pas peur du travail. Et rendu là, il va continuer à progresser pour devenir un gardien qui a du succès.»

Pour l'instant, Fucale rêve surtout de défendre la Coupe Memorial. Le chemin sera long. Il commence vendredi pour les Mooseheads, qui affrontent les Islanders de Charlottetown.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer