Ryan Nugent-Hopkins veut agir comme leader

Ryan Nugent-Hopkins est arrivé à Calgary lundi pour... (Photo: PC)

Agrandir

Ryan Nugent-Hopkins est arrivé à Calgary lundi pour le camp de sélection de l'équipe.

Photo: PC

Partager

Dossiers >

Championnat mondial de hockey junior

Sports

Championnat mondial de hockey junior

Notre dossier sur le Championnat du monde de hockey junior. »

Donna Spencer
La Presse Canadienne
Calgary

Une fois de plus, un lock-out dans la LNH s'avère plus que bénéfique pour l'équipe canadienne qui participera au Championnat mondial de hockey junior.

Ryan Nugent-Hopkins des Oilers d'Edmonton est arrivé à Calgary lundi pour le camp de sélection de l'équipe.

Il a déjà joué pour le Canada dans le cadre du Championnat mondial senior plus tôt cette année, mais le conflit de travail dans le circuit Bettman permettra au jeune attaquant de 19 ans d'avoir une chance de participer au volet junior du tournoi pour la première fois de sa carrière.

Une situation semblable était survenue lors du lock-out de 2004-05, alors que l'attaquant des Bruins de Boston Patrice Bergeron avait été choisi joueur par excellence du tournoi junior de 2005 à Grand Forks dans le Dakota du Nord, après avoir aidé le Canada à remporter l'or au Championnat senior en 2004, à Prague.

Nugent-Hopkins a déjà une saison complète dans la LNH derrière la cravate, au cours de laquelle il a été un des finalistes au titre de recrue de l'année. Les Oilers ne l'avaient pas libéré pour qu'il défende les couleurs du Canada lors du Championnat mondial junior de 2012, en Alberta, alors que l'équipe avait gagné la médaille de bronze.

Aujourd'hui, deux ans après avoir été retranché de la formation junior alors qu'il avait 17 ans, Nugent-Hopkins devrait être un des leaders de l'équipe qui amorcera son tournoi le 26 décembre à Ufa, en Russie.

«Je veux vraiment tenter d'occuper un rôle de leader cette année, a-t-il dit lundi. À 17 ans, je ne pouvais pas arriver au camp avec cette mentalité. Mais cette fois je vais essayer de partager l'expérience que j'ai acquise lors du Championnat du monde senior avec mes coéquipiers pendant le camp de sélection.

«Je me sens différent d'il y a quelques années. Mon jeu a définitivement beaucoup évolué et je me vois davantage comme un joueur capable de jouer un rôle autant offensif que défensif, et c'est exactement ce que je vais tenter de transposer ici.»

Et puisque Nugent-Hopkins amènera de l'expérience au Canada à nul autre pareil, les attentes de Hockey Canada à son endroit seront un peu plus élevées.

«C'est un joueur exceptionnel, a mentionné le dépisteur en chef de Hockey Canada Kevin Prendergast. Un jeune homme comme lui, qui a démontré de belles choses à sa toute première saison dans la LNH, va amener cette énergie avec lui au camp. Il est extrêmement doué offensivement et il rend tous les joueurs qui se trouvent sur la glace en même temps que lui encore meilleurs.

«De ce point de vue, il ne peut que nous aider.»

Les 36 joueurs invités au camp de sélection d'Équipe Canada junior sont tous arrivés à Calgary lundi. Ils sauteront sur la patinoire dès mardi alors qu'ils disputeront des matchs intra-équipes, et affronteront des joueurs universitaire dans le cadre de rencontres amicales lors des deux jours suivants. Le nom des 23 joueurs choisis pour s'envoler vers Ufa seront connus d'ici jeudi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer