Drew Willy sera encore le quart partant des Alouettes lundi

Dans la cuisante défaite de 59-11 subie aux... (Photo Jeff McIntosh, PC)

Agrandir

Dans la cuisante défaite de 59-11 subie aux mains des Stampeders la semaine dernière, Drew Willy a complété 13 de ses 19 passes pour 137 verges et un touché avant de céder sa place à Matthew Schiltz.

Photo Jeff McIntosh, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne

Pour un deuxième match consécutif, Kavis Reed va confier l'attaque des Alouettes au quart Drew Willy, lundi, face aux Eskimos d'Edmonton.

«Pour le moment, c'est le plan et je ne vois pas comment cela pourrait changer, a déclaré l'entraîneur-chef après l'entraînement de vendredi. Drew a très bien géré le match (de la semaine dernière face aux Stampeders). C'est devenu hors de contrôle, mais pas en raison de ce qu'il a fait. Il a effectué de bonnes lectures, n'a pas permis de revirement. Nous voulons aussi donner l'occasion à Darian Durant de guérir. Nous n'allons pas prendre de risque tant qu'il ne sera pas rétabli.»

Les Alouettes (3-11) tenteront alors de mettre fin à une vilaine série de sept revers face aux Eskimos (7-6), qui viennent d'échapper leurs six derniers matchs après avoir remporté les sept premiers.

Dans la cuisante défaite de 59-11 subie aux mains des Stampeders la semaine dernière, Willy a complété 13 de ses 19 passes pour 137 verges et un touché avant de céder sa place à Matthew Schiltz. Si l'entraîneur l'a louangé, Willy admet qu'il doit tout de même améliorer son jeu.

«J'ai pris les répétitions avec la première unité au cours des deux derniers jours, c'est super, a-t-il dit d'entrée de jeu. Je suis très heureux d'être ici et de pouvoir jouer. C'est certain qu'avec plus de répétitions, tu es meilleur. Je travaille beaucoup sur le rythme, les détails de chaque jeu. Je m'assure d'étudier chaque soir pour offrir un haut niveau de jeu.

«Je crois qu'on devra mieux exécuter, nous assurer que leur attaque se tienne loin du terrain. Évidemment, on veut inscrire plus de points que la semaine passée, nous assurer d'obtenir des touchés au lieu de se contenter de placements.»

Cette dernière phrase n'est pas sans rappeler celle dite par à peu près tous les membres de l'organisation depuis le début de l'année, de Darian Durant à Luc Brodeur-Jourdain, en passant par Jacques Chapdelaine et Reed. Les Alouettes seront-ils en mesure de mieux exécuter et de ne pas laissr de point sur le terrain? Ça demeure à être prouvé.

Olafioye et Lewis absents

L'attaque des Alouettes pourrait toutefois être privée de deux éléments importants pour cette rencontre, le bloqueur Jovan Olafioye et le receveur Nik Lewis.

Olafioye souffre d'une fracture de la main et on parle d'une absence de quatre à six semaines dans son cas, ce qui pourrait signifier que sa saison est terminée. Xavier Fulton devrait de nouveau le remplacer contre les Eskimos.

Quant à Lewis, il représente un cas incertain en raison d'une blessure aux ischio-jambiers. Reed espère le voir à l'entraînement samedi afin de voir où il en est dans sa rééducation.

Par contre, Willy et le coordonnateur à l'attaque Anthony Calvillo pourront compter sur les services du rapide receveur T.J. Walker.

Même s'il a échappé deux passes - dont une pour un touché - face aux Stamps, pas question pour Reed de l'exclure de la formation.

«Nous croyons qu'il a la vitesse pour faire basculer le match, a dit l'entraîneur de Walker. On doit s'assurer d'être en mesure de lui remettre le ballon. Il a une vitesse qui le place parmi les receveurs d'élite. (...) Même si Nik Lewis avait été en uniforme, il l'aurait été aussi. C'est facile de blâmer un joueur. Mais avec les bons entraîneurs, les gars peuvent rebondir. Je pense qu'il n'y a que deux gars dans la ligue qui auraient pu rejoindre ces ballons.»

Le botteur Boris Bede a aussi participé de façon limité à l'entraînement. Toujours ennuyé par une blessure à la jambe, l'ex-porte-couleurs du Rouge et Or de l'Université Laval devrait être en uniforme, lundi.

B.J. Cunningham s'est tout de même exercé avec les unités spéciales et a connu un certain succès sur des tentatives de placement d'une trentaine de verges. Il semble être la solution de rechange si Bede n'était pas en mesure de compléter la rencontre.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer