Sixième revers de suite pour les Alouettes

Le quart-arrière des Alouettes Darian Durant (4) n'a... (ARCHIVES PC)

Agrandir

Le quart-arrière des Alouettes Darian Durant (4) n'a rien fait pour rassurer son équipe.

ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

James Wilder a amassé 141 verges au sol en 10 courses et il a inscrit un long touché de 85 verges pour aider les Argonauts de Toronto à vaincre facilement les Alouettes de Montréal 33-19, samedi soir, au BMO Field.

>>> Le sommaire du match

Alors que les Alouettes venaient de réussir un touché à la suite d'un revirement des Argonauts, au troisième quart, Wilder a accepté une remise du quart Ricky Ray et il a décampé sur 85 verges pour jeter une douche d'eau froide sur les visiteurs.

«Je repousse mes limites chaque semaine. Si je l'ai fait la semaine passée, je dois le refaire, a indiqué Wilder. Je ne veux pas être une histoire d'un match.»

Les Argonauts (6-7) ont signé une deuxième victoire de suite et ils ont devancé le Rouge et Noir d'Ottawa au sommet de la section Est de la Ligue canadienne de football.

«Je crois que nous avons joué une très bonne partie ce soir, a mentionné l'entraîneur-chef des Argonauts, Marc Trestman. Nous avons été intelligents et plus disciplinés. Ce n'était pas parfait et nous avons encore beaucoup de choses à améliorer.»

Les Alouettes (3-10) ont quant à eux encaissé une sixième défaite de suite et ils croupissent au dernier rang de l'Est. Ils ont marqué plus de 20 points une seule fois lors de cette séquence. La formation montréalaise a inscrit 30 points en deux matchs depuis le congédiement de Jacques Chapdelaine et n'a toujours pas gagné à l'étranger cette saison (0-6).

«J'ai arrêté de penser aux séries depuis des semaines, a affirmé le directeur général et entraîneur-chef des Alouettes Kavis Reed. Je ne lance pas la serviette, mais il faut gagner un match avant de pouvoir commencer ces conversations.»

Wilder n'a pas seulement été efficace par la course, il a capté six ballons pour des gains de 77 verges. La semaine dernière, contre les Eskimos d'Edmonton, il avait obtenu 190 verges au sol et 67 par la voie des airs.

Ray a complété 18 de ses 24 passes pour des gains aériens de 182 verges. Il a lancé une passe de touché à S.J. Green et aucune interception. Le botteur des Argonauts Lirim Hajrullahu a été parfait lors de ses quatre tentatives de placement.

Maintenant épaulé par Ken Miller, embauché dimanche comme conseiller à l'attaque, le quart des Alouettes Darian Durant n'a rien fait pour rassurer son équipe. Durant a réussi 25 de ses 38 passes et il a amassé 231 verges. Il n'a lancé aucune passe de touché et il a été victime de trois interceptions, dont une coûteuse dans les mains d'Alden Darby, qui a été retournée sur 75 verges pour un majeur au deuxième quart.

«Parfois, les choses ne tournent pas de ton côté. C'est comme un effet boule de neige. Quand les choses vont mal, on dirait qu'elles continuent à mal aller», a avoué Durant.

Le porteur de ballon des Oiseaux Tyrell Sutton a pour sa part connu une bonne soirée au bureau. Il a effectué 15 courses pour des gains de 105 verges et un touché. Par la passe, il a ajouté cinq réceptions et 42 verges à son total.

Samuel Giguère a franchi la ligne des buts pour un touché en fin de quatrième quart. Le botteur Boris Bede a réussi un placement sur une distance de 18 verges et il a marqué deux points grâce à un simple.

Les hommes de Reed ne sont pas sortis de l'auberge, car leur prochaine partie sera disputée à Calgary contre les Stampeders, vendredi. Les Stampeders montrent actuellement un dossier de 10-1-1, le meilleur de la LCF.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer