Les Chiefs surprennent les Patriots en lever de rideau

La recrue des Chiefs Kareem Hunt (27) a... (Photo Steven Senne, AP)

Agrandir

La recrue des Chiefs Kareem Hunt (27) a inscrit trois touchés dans la rencontre.

Photo Steven Senne, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Foxborough, Mass.

Les Chiefs de Kansas City ont surpris Tom Brady et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre 42-27, jeudi soir, en lever de rideau de la saison de la NFL.

Le quart Alex Smith a brillé dans la victoire des Chiefs, en complétant 28 de ses 35 tentatives de passe pour 368 verges de gains et quatre passes de touché.

> Le sommaire du match

Il a lancé deux longues passes de touché et la recrue Kareem Hunt, qui a commis un échappé dès sa première course en carrière dans la NFL, a atteint la zone payante à trois reprises pour les Chiefs. Charcandrick West et Tyreek Hill ont marqué les autres touchés des Chiefs.

Les Patriots, qui ont complété une remontée irrésistible pour obtenir leur cinquième trophée Vince Lombardi l'hiver dernier, ont connu une importante baisse de régime en deuxième demie. Une foule de 65 878 spectateurs s'était déplacée pour célébrer le dévoilement d'une autre bannière de champions de la NFL, et de nombreux observateurs s'attendaient à ce que les Patriots présentent une fiche immaculée de 19-0 cette saison.

Cependant, ils devront patienter au moins jusqu'à la deuxième semaine d'activités pour signer leur première victoire de la campagne.

C'était également la première fois que les Patriots perdaient au Gillette Stadium alors qu'ils menaient à la mi-temps, soit un intervalle de 82 rencontres. Ils n'ont jamais pu rivaliser avec les Chiefs en deuxième demie.

Brady, le 13e quart de l'histoire de la NFL à entamer un match à l'âge de 40 ans, a connu des ratés. Il a éprouvé sa part d'ennuis en deuxième demie et n'a pas lancé la moindre passe de touché. Il a conclu la soirée avec 16 passes complétées en 36 opportunités pour un total de 267 verges de gains.

Le nouveau venu des Patriots Mike Gillislee a atteint la zone des buts à trois reprises, devenant le premier joueur depuis Terrell Owens avec les Eagles de Philadelphie en 2004 à marquer trois majeurs à son premier match avec sa nouvelle équipe.

Et les Chiefs ont ouvert la porte aux Patriots avec 15 pénalités totalisant 139 verges. Malgré cela, les Chiefs semblaient invincibles.

La victoire des Chiefs a cependant été assombrie par la perte du demi de sûreté Eric Berry, qui s'est blessé au tendon d'Achille pendant la rencontre.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer