Darian Durant: «On forme une bonne équipe»

Darian Durant (4) n'a obtenu que 93 verges... (Photo Chris Young, PC)

Agrandir

Darian Durant (4) n'a obtenu que 93 verges par la passe lors du dernier match des Alouettes.

Photo Chris Young, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux jours après leur horrible match à Toronto, les Alouettes ont soutenu que cette défaite ne laisserait pas de traces.

«Il faut oublier la défaite au point de vue émotif. Il y a une certaine douleur qui est rattachée à ça. Il faut aller de l'avant et regarder vers notre prochain adversaire», a commenté l'entraîneur-chef Jacques Chapdelaine.

«Il faut apprendre de la défaite, c'est important, mais on doit comprendre qu'on est une meilleure équipe que ce qu'on a montré. On est capables de faire beaucoup mieux», a ajouté Chapdelaine.

Les Moineaux en ont essuyé une sur le bec, rossés 38-6 par les Argonauts, mais selon eux, ce sont les revirements commis en début de rencontre qui ont ultimement mené au désastre. Les Alouettes ont notamment accordé 310 verges de plus qu'ils en ont obtenu.

«Lorsqu'on doit jouer du football de rattrapage, la défense adverse se fout éperdument de ses responsabilités au niveau du jeu au sol. Elle devient alors très agressive et se concentre uniquement à se rendre au quart-arrière. C'est assurément une contre-performance, mais à mes yeux, c'est notre première de la saison», a déclaré Luc Brodeur-Jourdain.

«Leur défense a utilisé un plan de match complètement différent de celui de la semaine précédente. Nous n'avions jamais vu les regroupements de joueurs qu'elle a utilisés. Il faut donner beaucoup de mérite à leurs entraîneurs», a de son côté dit Darian Durant.

L'une des principales forces de Durant est sa capacité à oublier ses erreurs et ses mauvais matchs. Le quart-arrière devra en faire la preuve, jeudi soir, alors que son équipe recevra les Blue Bombers de Winnipeg, l'équipe de l'heure dans la LCF. Rappelons que le quart des Alouettes a terminé le match contre les Argonauts avec 93 verges sur l'odomètre.

«Il y aura des défaites difficiles et des matchs à sens unique, mais au bout du compte, on sait qu'on forme une bonne équipe. Je crois qu'on possède les bons joueurs afin de connaître du succès. Il faut essayer de les éviter, mais ce genre de matchs se produit occasionnellement», a dit Durant.

Du blâme pour tour le monde

Incapable de marquer un seul point - le secondeur Dominique Tovell a inscrit le seul touché de l'équipe -, l'attaque des Alouettes n'a rien fait qui vaille après que Durant a lancé une interception qui a mis fin à une série d'une dizaine de jeux au premier quart.

«Quand c'est un pointage comme celui-là, une attaque devient unidimensionnelle. On essaie de rattraper les points rapidement et on laisse de côté le jeu au sol, et les feintes de remise dans le champ arrière [play action] ne fonctionneront plus», a noté Chapdelaine.

«On est tous des vétérans en attaque et on comprend qu'on devra jouer avec un sentiment d'urgence. On sait comment on a joué, mais ça ne donne rien de s'acharner et de continuer d'en parler. Ce match est terminé, il faut avancer et se concentrer sur notre prochain contre Winnipeg. Car si on continue de trop y penser, on aura le même résultat cette semaine», a indiqué Durant.

Les receveurs des Alouettes ont connu un match à oublier, et le premier départ du garde Jeremy Lewis a été difficile. La ligne offensive a écopé de quelques pénalités en début de match et a eu beaucoup de difficulté à maîtriser le front défensif des Argonauts.

«Il [Lewis] n'était pas avec notre équipe au camp d'entraînement et il a été embauché comme bloqueur. Ce n'est donc pas évident pour lui de s'acclimater à une nouvelle position et à un nouveau système de jeu», a précisé Brodeur-Jourdain.

«Les Argonauts nous ont surpris avec quelques permutations de positions en début de match, mais je pense qu'on s'est assez bien ajustés par la suite», a dit le centre, qui a disputé la rencontre de samedi malgré un virus.

Un premier départ pour Sarao?

Puisque les Alouettes disputeront deux matchs en six jours, pourraient-ils décider d'utiliser Brandon Rutley plutôt que Tyrell Sutton comme partant, jeudi soir? Sutton ne s'est pas entraîné, hier, mais Chapdelaine a indiqué qu'il s'agissait d'une simple journée de congé.

Tovell a également raté l'entraînement, ennuyé par une blessure à un genou. Chapdelaine n'a pas confirmé s'il raterait le match face aux Blue Bombers, mais c'est une autre recrue, Anthony Sarao, qui a pris les répétitions avec la première unité défensive.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer