Les Titans battent les Chiefs 19-17

Ryan Succop a réussi un placement de 53 verges malgré le vent alors que les... (PHOTO AP)

Agrandir

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dave Skretta
Associated Press
Kansas City

Ryan Succop a réussi un placement de 53 verges malgré le vent alors que les dernières secondes s'écoulaient au cadran, dimanche, et les Titans du Tennessee ont infligé un revers de 19-17 aux Chiefs de Kansas City dans un froid intense au Arrowhead Stadium.

Succop, qui a passé la première partie de sa carrière avec les Chiefs, a raté le placement à sa première tentative, mais l'entraîneur des Chiefs Andy Reid avait appelé un temps d'arrêt juste avant que le ballon soit mis en jeu. À sa deuxième chance, Succop a envoyé le ballon directement entre les poteaux avant d'être rejoint par ses coéquipiers.

«Je crois qu'il y a des erreurs qui ont été commises, autant au niveau offensif que défensif, qui nous ont coûté le match bien avant les dernières secondes de jeu, a analysé le Québécois Laurent Duvernay-Tardif. Je pense que c'est sur ça que nous devons nous concentrer.»

Les Titans (8-6) ont comblé un déficit de 17-7 et le deuxième touché de Derrick Henry a réduit l'écart à 17-16 avec un peu plus de trois minutes à écouler. Mais l'entraîneur des Titans Mike Mularkey a décidé d'y aller pour la transformation de deux points. Marcus Mariota a été victime de beaucoup de pression et sa passe n'a jamais atteint la zone payante.

Mais les Chiefs (10-4), qui tentaient d'assurer leur place en éliminatoires, n'ont pas été en mesure d'obtenir assez de premier essai pour contrôler le cadran et les Titans ont obtenu le ballon avec une minute à faire. Avec aucun temps d'arrêt, Mariota a calmement repéré Rishard Matthews sur 19 verges et Delanie Walker à deux occasions pour mettre la table pour le placement de Succop.

«En ce qui a trait au classement, j'essaie de ne pas trop y porter attention, a déclaré Duvernay-Tardif. En tant que joueur et en tant qu'équipe, la meilleure chose que tu peux faire, c'est éliminer les distractions en sachant qu'au bout du compte, tu peux contrôler ton destin en gagnant peu importe ce que les autres équipes vont faire.

Fait intéressant, outre Duvernay-Tardif avec les Chiefs, un autre Québécois a pris part à la rencontre. L'ailier défensif Mehdi Abdesmad, qui a joué son football collégial avec les Spartiates du Vieux-Montréal, était aussi en uniforme pour les Titans.

«C'est vraiment plaisant d'affronter des joueurs de chez nous et de parler français, a déclaré Duvernay-Tardif. Ça me rend vraiment fier et j'espère qu'il va y en avoir plusieurs autres.»

Le revirement dramatique en fin de match est survenu après que les Titans eurent bousillé plusieurs chances au cours de la rencontre.

Matthews a échappé le ballon à la porte des buts en première demie, mettant fin à la séquence de quatre matchs sans revirement des Titans. Et Mariota, un joueur originaire d'Hawaii, a eu beaucoup de misère à s'adapter au froid, échappant le ballon et lançant une interception à Ron Parker.

Le mercure indiquait un degré lors du botté d'envoi, avec un vent qui donnait une température ressentie de moins-19, ce qui en a fait le match le plus froid disputé à Kansas City dans l'histoire de la concession.

Les Chiefs ont amorcé le match de brillante manière quand Tyreek Hill a franchi 68 verges sur un jeu renversé pour inscrire le touché au premier quart. Il s'agissait d'un sixième touché pour la dynamique recrue au cours des quatre dernières semaines.

Smith a ajouté un touché plus tard au cours de la demie, et Cairo Santos a réussi un placement, mais les Chiefs ont eu aussi bousillé certaines occasions. Ils ont été arrêtés deux fois à la ligne d'une verge et n'ont obtenu aucun point. Smith a aussi commis une interception dans la zone des buts en début de deuxième demie.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer