Le présumé assassin de Joe McKnight est libéré

Joe McKnight, avec les Jets de New York,... (Photo archives AP)

Agrandir

Joe McKnight, avec les Jets de New York, en 2013.

Photo archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Rebecca Santana
Associated Press

L'homme qui a tué par balle le joueur de football Joe McKnight, des Roughriders de la Saskatchewan, a été libéré durant la nuit de jeudi à vendredi après avoir été interrogé, ont indiqué les autorités locales.

Une rencontre avec le procureur général du district est prévue vendredi pour discuter de la cause, a-t-on affirmé.

Le présumé tireur Ronald Gasser, âgé de 54 ans, a été libéré et n'a pas été formellement accusé relativement au meurtre de Joe McKnight, a indiqué un porte-parole du bureau du shérif de la paroisse de Jefferson, le colonel John Fortunato.

La veille, M. Fortunato avait dit que les autorités se préparaient à déposer des chefs d'accusation contre M. Gasser, mais que ceux-ci n'avaient pas encore été déterminés.

Le représentant a affirmé vendredi que des témoins étaient toujours interrogés.

Le shérif Newell Norman avait identifié, jeudi, M. Gasser comme l'individu ayant tué par balle le footballeur. L'incident est survenu vers 15h à Terrytown, une banlieue de La Nouvelle-Orléans.

Joe McKnight, qui était âgé de 28 ans, est le deuxième joueur de la Ligue canadienne de football à perdre la vie de cette tragique façon cette année. Le demi défensif des Stampeders, Mylan Hicks, avait été tué à l'extérieur d'un bar de Calgary en septembre.

Joe McKnight a amassé 228 verges au sol et ajouté 80 verges par la voie des airs au cours de la dernière saison. Il a joué avec Edmonton et la Saskatchewan, disputant cinq rencontres.

Il s'agit également du deuxième ancien joueur de la Ligue nationale de football américain à mourir à la suite d'un possible incident de rage au volant dans la région de La Nouvelle-Orléans.

Joe McKnight se tenait debout à l'extérieur de sa voiture quand il a été atteint par balle, jeudi, mais les circonstances ayant mené à l'échange de tir demeurent floues.

Le présumé tueur a alors été gardé en détention et interrogé, de même que de nombreux témoins, a indiqué le shérif Norman. Le suspect a également remis son arme aux policiers.

Le nombre de tirs reçus par Joe McKnight n'est pas connu pour l'instant alors que l'analyse du coroner se fait toujours attendre.

La libération de Gasser pourrait vouloir dire que le présumé tireur a invoqué la légitime défense, croit un procureur basé à La Nouvelle-Orléans qui porte un regard extérieur sur l'affaire, Arthur A. Lemmann.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer