Commotions cérébrales: la NFL modifie son protocole

Lors du match d'ouverture de la saison, le... (Photo Joe Mahoney, AP)

Agrandir

Lors du match d'ouverture de la saison, le quart des Panthers de la Caroline Cam Newton (à droite) a obtenu l'autorisation de retourner sur le terrain après avoir été frappé à la tête.

Photo Joe Mahoney, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
New York

La NFL estime que le thérapeute sportif présent sur la galerie de presse doit demeurer en contact avec les médecins qui se trouvent sur le terrain afin de déterminer si un joueur a subi ou non une commotion cérébrale.

Cette nouvelle règle, annoncée mercredi, vise à éliminer la confusion comme celle qui s'est produite lors du match d'ouverture de la saison, lorsque le quart des Panthers de la Caroline Cam Newton a obtenu l'autorisation de retourner sur le terrain après avoir été frappé à la tête.

En vertu du protocole de dépistage des commotions de la ligue, le thérapeute sportif de la NFL n'est pas autorisé à appeler «un temps d'arrêt médical» après avoir été contacté par le personnel sur le terrain. Dans le cas de Newton, le médecin de l'équipe et un conseiller en neurotraumatologie indépendant ont demandé au thérapeute d'obtenir la bande vidéo du plaqué, mais un problème informatique a retardé la diffusion de celle-ci.

Après avoir observé la reprise vidéo et avoir examiné Newton sur les lignes de côté, le médecin et le conseiller ont déterminé qu'aucun examen supplémentaire n'était nécessaire.

En vertu du nouveau protocole, le thérapeute présent sur la galerie de presse sera en mesure de demeurer en contact avec les médecins présents sur le terrain jusqu'à ce qu'il obtienne la confirmation qu'un test de dépistage des commotions cérébrales ait été réalisé sur le joueur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer