Football universitaire: l'année des recrues (bis)

Le demi défensif François Hamel a connu une... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Le demi défensif François Hamel a connu une saison exceptionnelle avec les Carabins.

Photo Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On a dévoilé hier les équipes d'étoiles au football universitaire et, comme nous l'avions déjà souligné la semaine dernière, plusieurs nouveaux venus ont été sélectionnés. Le plaqueur Mathieu Betts, les receveurs de passe Louis-Mathieu Normandin et Yannic Lessard, le botteur Dominic Lévesque ont été des choix unanimes, tout comme François Hamel.

Même si on a moins parlé de lui, le maraudeur des Carabins de l'Université de Montréal (UdeM) a connu une saison exceptionnelle au poste qu'occupait avant lui Anthony Coady, des Alouettes. Plusieurs doutaient un peu de la tertiaire des Carabins en début de saison avec trois néophytes parmi les cinq partants. Le vétéran Maiko Zepeda s'est avéré un excellent leader, mais Hamel a fait bien plus que tenir sa place, tout comme le demi de coin Zacary Alexis, une autre recrue choisie dans la formation étoile.

«Ça fait quand même 14 ans que je joue au football, a rappelé l'étudiant en éducation physique et santé. Et j'ai toujours joué avec de bonnes équipes, disputé de gros matchs en séries. À ma première année au cégep Vanier, on est allés au Bol d'Or.

«C'est vraiment un travail d'équipe en défensive, a insisté Hamel. Quand un joueur réussit un gros jeu, un sac du quart-arrière ou une interception, c'est souvent parce que ses coéquipiers ont bien fait leur boulot. Et je sais que je dois une bonne part de mes succès cette saison au travail des autres joueurs sur le terrain.»

L'intensité va monter d'un cran demain pour toutes les recrues avec leur premier match éliminatoire. Hamel s'estime prêt. «Comme je l'ai dit, j'ai déjà joué des matchs importants. C'est sûr qu'il y a plus de monde dans les gradins et que les attentes sont très élevées quand on joue pour une équipe championne, mais je sais à quoi m'attendre.

«Nous avons déjà joué deux fois contre le Vert & Or [de Sherbrooke, l'adversaire des Carabins en demi-finale] et je pense que nous avions fait notre part du travail face à Jérémi Roch. C'est un quart exceptionnel - ses records en témoignent - et nous ne pourrons l'empêcher de réussir des jeux.

«L'objectif sera simplement de bien contenir leur attaque et d'être vraiment solides près de notre zone des buts. La victoire va sans doute aller à l'équipe qui va commettre le moins d'erreurs.»

Hamel n'en a pas commis beaucoup cette saison à l'arrière de la défensive des Carabins et son assurance laisse penser qu'il n'en commettra pas davantage maintenant que les matchs sont sans lendemain.

Laval et Montréal dominent

Avec respectivement 11 et 10 sélections, le Rouge et Or de Laval et les Carabins de l'UdeM sont bien représentés dans l'équipe d'étoiles du football universitaire québécois. Les Stingers de Concordia ont vu cinq de leurs joueurs choisis, dont le quart-arrière Trenton Miller, alors que le Vert & Or de Sherbrooke doit se contenter d'un seul choix, le centre Francis Lapointe. McGill et Bishop's n'ont pas de représentants.

_______________________________

Football collégial: les Spartiates en terrain adverse

Les Spartiates du Vieux-Montréal seront les seuls représentants de la métropole, demain, en demi-finale de la division 1 du football collégial québécois. Après avoir amorcé la saison en dents de scie, les Spartiates l'ont terminée sur une meilleure note, en allant notamment vaincre l'équipe du collège Notre-Dame-de-Foy, celle qu'ils retrouveront aujourd'hui. L'autre demi-finale opposera les Élans du cégep Garneau aux Cougars de Champlain-Lennoville, la seule formation invaincue (9-0) cette saison.

_______________________________

Soccer: week-end décisif au Québec

C'est ce week-end que se jouent les titres provinciaux au soccer universitaire, tant chez les femmes que chez les hommes. Du côté féminin, le Rouge et Or de Laval, déjà assuré d'aller défendre son titre national en vertu de son championnat en saison régulière, n'entend toutefois pas s'en contenter et elles partiront favorites, aujourd'hui en demi-finale, contre les Martlets de McGill. Dans l'autre demi-finale, les Carabins de l'UdeM se rendront à Sherbrooke pour affronter le Vert & Or dans un match très équilibré sur papier.

La lutte s'annonce aussi serrée chez les hommes. Les Citadins de l'UQAM ont pris le premier rang en saison régulière et recevront Laval aujourd'hui, alors que les Carabins seront les hôtes des Patriotes de l'UQTR. Pat Raimondo, l'entraîneur-chef des Carabins, espère voir sa jeune formation atteindre la finale pour la 11e fois. «Pas question toutefois de regarder plus loin que notre match de demain [aujourd'hui]. Les Patriotes ont connu une bonne saison, ils nous ont battus sur notre terrain (0-1) et peuvent très bien nous surprendre encore...»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le Vert & Or devra s'ajuster

    Sports

    Le Vert & Or devra s'ajuster

    Si la défense du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke a réussi à faire le boulot contre les Carabins de l'Université de Montréal, en saison... »

  • Les erreurs coulent le Vert & Or

    Sports

    Les erreurs coulent le Vert & Or

    Les Carabins de l'Université de Montréal ont vaincu le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke pour une deuxième année consécutive en demi-finale du... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer