Londres souhaite avoir une équipe de la NFL d'ici cinq ans

Le chancelier de l'Échiquier du Royaume-Uni, George Osborne (au... (Photo Justin Tallis, AFP)

Agrandir

Le chancelier de l'Échiquier du Royaume-Uni, George Osborne (au centre), a reçu des chandails des Jets de New York et des Dolphins de Miami de la part des anciens joueurs de la NFL Curtis Martin et Dan Marino, vendredi, dans ses bureaux de Downing Street.

Photo Justin Tallis, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Londres

Le chancelier de l'Échiquier du Royaume-Uni a livré un plaidoyer pour l'implantation, en permanence, d'une concession de la Ligue nationale de football à Londres et a dit souhaiter que la NFL y déménage l'une de ses équipes d'ici cinq ans.

«Le vrai trophée, le touché pour Londres, serait qu'une concession s'établisse ici, a déclaré le chancelier George Osborne après une rencontre avec des dirigeants du circuit, des propriétaires d'équipes et d'anciennes étoiles de la NFL, vendredi.

«Je veux que Londres devienne la capitale mondiale du sport.»

La rencontre a eu lieu le jour même de l'arrivée à Londres des joueurs des Dolphins de Miami et des Jets de New York, qui s'affronteront au stade Wembley dimanche. Il s'agira de l'un des trois matchs de la NFL présentés dans la capitale britannique en 2015.

«Je suis en faveur de l'implantation à Londres de l'une des 32 équipes de la NFL, et je vais travailler pour concrétiser cet objectif, a annoncé Osborne. C'est quelque chose que nous pourrions réaliser, idéalement, au cours des prochaines années, peut-être dans quatre ou cinq ans.»

Osborne a fait savoir que le service du Trésor britannique et l'administration fiscale se penchent sur «quelconque obstacle» que la NFL pourrait affronter dans l'établissement d'une équipe à Londres.

Dans ses bureaux de Downing Street, Osborne a rencontré les propriétaires des Dolphins et des Jets, Stephen Ross et Woody Johnson, ainsi qu'un dirigeant de la NFL, Mark Waller, pour discuter des étapes à franchir en vue de l'installation d'une concession à Londres.

«Nous avons toujours dit que notre objectif était d'établir une base de partisans suffisamment solide pour appuyer une concession», a fait remarquer Waller, ajoutant qu'un échéancier de cinq ou six ans, à partir d'aujourd'hui, «semble correct».

Depuis 2007, la NFL a présenté 11 matchs de son calendrier régulier à Londres. Celui de dimanche entre les Jets et les Dolphins sera le premier entre deux rivaux d'une même section. Les Jaguars de Jacksonville croiseront le fer avec les Bills de Buffalo le 25 octobre, tandis que les Chiefs de Kansas City livreront bataille aux Lions de Detroit le 1er novembre.

Récemment, la NFL a annoncé la signature d'une entente de dix ans en vertu de laquelle le circuit présentera au moins deux matchs par année au futur stade de Tottenham, une équipe de la Premier League de soccer. L'enceinte sportive doit être inaugurée en 2018.

Les Jaguars ont conclu un pacte de quatre ans pour jouer au moins un match par année à Wembley. L'entente prendra fin en 2016.

Osborne affirme que l'implantation d'une équipe de la NFL apportera du tonus à l'économie de Londres. Le chancelier a fait état d'une étude menée l'an dernier selon laquelle les deux matchs de la NFL présentés à Londres en 2013 avaient rapporté 32 millions de livres (48 millions $ US) à l'économie londonienne.

Selon cette même étude, une concession qui disputerait huit matchs locaux dans la capitale du Royaume-Uni pourrait engendrer des revenus de 102 millions de livres (155 millions $ US).

Osborne a aussi rencontré Dan Marino, l'ancien quart vedette des Dolphins, et Curtin Martin, un ancien demi-offensif étoile des Jets. Les deux membres du Temple de la renommée ont remis à Osborne des chandails d'équipes et un ballon de la NFL tandis que Osborne leur a présenté un ballon officiel de la Coupe du monde de rugby.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer