Repêchage: Jim Popp satisfait de la récolte des Alouettes

Le directeur général des Alouettes de Montréal, Jim... (Photo Martin Chamberland, archives La Presse)

Agrandir

Le directeur général des Alouettes de Montréal, Jim Popp.

Photo Martin Chamberland, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne

Le directeur général des Alouettes de Montréal, Jim Popp, s'est dit très satisfait de la récolte qu'il a effectuée lors du dernier repêchage de la Ligue canadienne de football.

Au cours d'une téléconférence mercredi, Popp a encensé les derniers choix de son équipe de direction, particulièrement le demi défensif Chris Ackie et le joueur de ligne offensive Jacob Ruby, tous deux sélectionnés au premier tour avec les quatrième et huitième choix, respectivement.

Popp n'a pas tari d'éloges au sujet de son choix de septième tour, le demi défensif des Carabins de l'Université de Montréal, Anthony Coady, «un vol» selon lui.

Les Alouettes ont d'ailleurs sélectionné deux représentants des champions universitaires canadiens au cours de ce repêchage - le receveur Mikhaïl Davidson, au cinquième tour, est l'autre -, mais pas le secondeur Byron Archambault, plus bel espoir des Carabins.

Plusieurs croyaient que Popp, qui détenait trois choix parmi les 13 premiers, allait sélectionner Archambault. Mais après Ackie et Ruby, Popp a plutôt choisi le secondeur des Marauders de McMaster Nicholas Shorthill.

S'il a prédit une superbe carrière dans la LCF à Archambault - réclamé au 17e rang par Hamilton -, Popp est persuadé que le nom de Shorthill devançait celui du Québécois sur toutes les listes des équipes du circuit canadien.

D'ailleurs, Popp ne s'est pas défilé en disant que s'il aime toujours repêcher des joueurs du Québec, les expériences passées ne se sont pas toujours avérées positives.

Le directeur général a également profité de l'occasion pour discuter des améliorations à apporter à l'équipe à court terme, notamment à l'attaque, en vue du prochain camp d'entraînement, qui s'ouvrira à la fin mai.

Il ne sait toujours pas si Chad Johnson compte y participer: il n'a pas discuté avec l'ex-vedette de la NFL depuis la fin de la dernière campagne, au cours de laquelle Johnson n'a rien cassé.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer