• Accueil > 
  • Sports > 
  • Football 
  • > Le demi offensif Tyrell Sutton espère être prêt pour la finale de l'Est 

Le demi offensif Tyrell Sutton espère être prêt pour la finale de l'Est

David Boily... (Photo David Boily, Archives La Presse)

Agrandir

David Boily

Photo David Boily, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Incommodé par une blessure à une cheville depuis deux semaines, Tyrell Sutton assure qu'il est désormais pleinement rétabli et qu'il sera en mesure d'affronter les Tiger-Cats à Hamilton dimanche. Sauf que le mystère plane toujours sur l'identité des demis qui seront en uniforme.

Le demi offensif des Alouettes s'est blessé contre ces mêmes Tiger-Cats lors du dernier match de la saison, au cours duquel il n'a cumulé que cinq verges en autant de courses. Il a ensuite dû assister à l'écrasante victoire des siens contre les Lions de la Colombie-Britannique depuis les lignes de côté, dimanche dernier, alors qu'il avait été incapable de s'entraîner durant la semaine.

«C'était frustrant en tant que compétiteur, mais en même temps, il y a des choses pour lesquelles vous ne pouvez pas vraiment vous fâcher, a indiqué Sutton, vendredi. Tout ce que je pouvais faire, c'était de m'assurer que les gars soient prêts à jouer.»

Cette semaine, le numéro 20 a partagé le travail au sein de la première unité d'entraînement avec Brandon Rutley, qui l'a remplacé avec brio contre les Lions. Si tout indique que les deux hommes seront à l'oeuvre pour la finale de l'Est, la présence de Chris Rainey, auteur d'un touché de 64 verges le week-end dernier, devient ainsi incertaine.

Il serait toujours possible que Sutton, Rutley et Rainey soient tous en uniforme, mais cela signifierait qu'il faudrait rayer un autre joueur ailleurs dans l'alignement pour respecter le ratio de joueurs canadiens.

Interrogé à ce sujet, l'entraîneur-chef Tom Higgins n'a rien fait pour dissiper les doutes. «Il y a une grande possibilité que les trois fassent partie de la liste de 46 joueurs. Il y a aussi une grande possibilité que deux des trois jouent. Nous aurions confiance en n'importe quel duo», s'est-il contenté de dire.

Un mur à percer

Peu importe qui seront les demis chargés de piloter l'attaque au sol des Als dimanche, ils auront fort à faire pour trouver les failles dans le front défensif des Ticats. Ces derniers ont présenté la meilleure défense de la LCF contre la course cette saison, avec une moyenne de 76,8 verges accordées au sol par match.

«Nous savons que c'est une équipe très physique et qu'elle possède une défense dominante contre la course, a noté Sutton. Mais afin de se démarquer au sol, il faut passer le ballon, et vice versa.»

Avant que les demis des Moineaux puissent se faufiler à travers cette muraille, ils auront évidemment besoin d'un bon coup de main de la part de la ligne offensive, qui devra leur créer des ouvertures.

«C'est notre plus grand défi de la saison, a admis le centre Luc Brodeur-Jourdain. C'est du football de séries éliminatoires. On a découvert qu'il y avait un très bon vent dans ce stade. Ça devient d'autant plus important d'avoir une belle progression et, surtout, une belle production avec le jeu au sol. C'est un très grand défi pour nous et nous sommes fin prêts.»

En supposant que les Als envoient le duo Sutton-Rutley sur le terrain, ils pourront miser sur une belle diversité en attaque au sol en raison des styles différents des deux joueurs.

«Si Sutton voit une ouverture et qu'elle se ferme, je crois qu'il va essayer de se faire un trou quand même en y allant de façon agressive. Quant à Rutley, c'est un peu plus un joueur de finesse, mais qui a un très bon dynamisme dans ses mouvements et qui est capable de faire le tourniquet en une fraction de seconde. C'est très rapide comme décision, ça rend donc les choses plus difficiles en défense», a analysé Brodeur-Jourdain.

Ailleurs dans la formation, Mardy Gilyard sera de nouveau appelé à retourner les bottés à la place de James Rodgers. L'ailier défensif Brian Brikowski, qui souffre d'une commotion cérébrale, sera lui aussi absent. Il pourrait être remplacé par D.J. Roberts ou Caesar Rayford.

À qui l'avantage?

Attaque: Tiger-Cats

Défense: Alouettes

Unités spéciales: Tiger-Cats

Entraîneurs: Tiger-Cats

Impondérables: Tiger-Cats

NOTRE PRÉDICTION: Alouettes 17, Tiger-Cats 28

Les joueurs à surveiller

ALOUETTES

Duron Carter

Le fougueux receveur a déclaré cette semaine que les Alouettes allaient «botter le derrière» des Tiger-Cats. Voyons s'il pourra passer de la parole aux actes, d'autant plus que les Ticats viennent à l'avant-dernier rang de la ligue pour les verges accordées par la passe.

TIGER-CATS

Nic Grigsby

En trois rencontres depuis qu'il s'est amené à Hamilton, le demi offensif recrue a vu sa récolte au sol s'accroître chaque fois. Il a d'ailleurs connu son meilleur match dans l'uniforme des Ticats contre les Alouettes il y a deux semaines, alors qu'il a amassé 93 verges et inscrit un touché.

Stampeders-Eskimos: Mike Reilly reviendra au jeu

La finale de la division Ouest opposera les Stampeders de Calgary et les Eskimos d'Edmonton. Ceux-ci se sont inclinés lors de chacun de leurs trois affrontements avec les Stamps cette saison. Ils pourront toutefois compter sur le retour au jeu de leur quart Mike Reilly, remis d'une blessure à un pied. Calgary a pour sa part été la meilleure équipe du circuit en 2014 grâce à une fiche de 15-3. Le botté d'envoi est prévu pour 16 h 30 dimanche, soit tout de suite après le match entre les Alouettes et les Tiger-Cats.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer