Les Alouettes s'assurent d'une place en séries

Portés par Duron Carter et Tyrell Sutton, les... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Portés par Duron Carter et Tyrell Sutton, les Alouettes ont battu les Argonauts de Toronto 17-14, dimanche.

Photo Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Alouettes ont écrit un nouveau chapitre de leur improbable conte de fées, dimanche après-midi au stade Percival-Molson. Alors qu'elle semblait destinée aux bas-fonds du classement en première moitié de saison, voilà que l'équipe s'est assurée d'une place en séries éliminatoires pour la 19e année de suite.

Portés par les performances impériales de Duron Carter et de Tyrell Sutton, les Moineaux ont signé une victoire durement acquise aux dépens des Argonauts de Toronto par la marque de 17-14, devant une foule de 22 013 spectateurs en liesse.

«C'est un très bon sentiment pour une organisation qui est habituée de gagner, s'est réjoui l'entraîneur-chef Tom Higgins. Ça nous a pris un peu de temps, mais nous avons réussi ce que nous devions accomplir. C'est une belle histoire que cette équipe est en train d'écrire. Ils n'abandonnent tout simplement pas, et c'est le signe des champions.»

Avec des gains de 181 verges en 11 réceptions, Carter a connu le match le plus productif de sa carrière dans la LCF. Sutton, quant à lui, a récolté 135 verges en 22 courses. Les deux hommes ont été les bougies d'allumage de l'attaque montréalaise tout au long de la rencontre, tandis que Jonathan Crompton (13 en 26, 251 verges, 1 passe de touché) a connu une sortie ordinaire.

«J'ai commis quelques erreurs tôt dans le match et je dois travailler là-dessus. Mais je suis heureux. Je me sens comme si nous étions invaincus en ce moment», a indiqué Carter.

En plus de confirmer leur présence en séries, les Als se sont aussi assurés de présenter un match éliminatoire à domicile. D'ici là, ils tenteront de s'emparer du premier rang de la division Est samedi prochain, alors qu'ils affronteront les Tiger-Cats à Hamilton.

Jouer avec le feu

Après un premier quart au cours duquel les Argos ont brisé la glace avec un placement de 21 verges de Swayze Waters, les Als ont pris les devants au deuxième lorsque Sutton s'est complètement moqué de la défense adverse pour réussir son premier touché de la saison, au terme d'une course de 17 verges.

Les Oiseaux ont toutefois manqué de finition dans leur jeu pour le reste de l'engagement. Carter s'est notamment rendu coupable d'un échappé récupéré par Toronto, et il n'a ensuite pu capter une longue passe de S.J. Green, qui s'était déguisé en quart-arrière le temps d'un jeu truqué.

Profitant de ces largesses des locaux, les Argonauts ont repris l'avance avec moins de 10 secondes à faire à la demie lorsque Mike Bradwell a capté une passe de 1 verge du quart réserviste Mitchell Gale, permettant ainsi aux visiteurs de rentrer au vestiaire avec une avance de 11-7.

Carter ferme les livres

On ignore si c'était en raison du vent frisquet qui soufflait sur le terrain, mais quelques joueurs des Als se sont mis à gaffer au retour de la mi-temps. Des erreurs qui auraient pu s'avérer fort coûteuses.

Le jeune Brian Brikowski, entre autres, a curieusement cessé de courir alors qu'il était sur le point d'envoyer Ricky Ray (26 en 35, 209 verges) au sol. Puis, lors d'un faux botté de dégagement, Jean-Christophe Beaulieu a été incapable de porter le ballon sur les trois verges séparant les Als d'un premier essai.

Heureusement pour les Alouettes, les Argonauts ont dû se contenter d'un placement de 25 verges de Waters au terme de toute cette séquence.

Sean Whyte a ajouté un placement de 45 verges au quatrième quart, peu de temps avant que Carter vienne sceller l'issue de la rencontre en ramenant une passe de 23 verges de Crompton dans la zone des buts.

Et lorsque les dernières secondes du chronomètre se sont envolées, ce qui relevait ni plus ni moins de l'utopie il n'y a pas si longtemps est devenu réalité dans le camp montréalais.

«C'est vraiment exceptionnel, ce que je vis en ce moment avec mes coéquipiers. Qui aurait cru qu'on soit en séries?», a lancé le centre Luc Brodeur-Jourdain.

Les Alouettes ont cependant perdu les services du demi de coin Geoff Tisdale, qui a subi une commotion cérébrale au deuxième quart. Tisdale mène l'équipe avec cinq interceptions cette saison.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer