La NFL lève ses sanctions contre Sean Payton

Sean Payton... (Photo AP)

Agrandir

Sean Payton

Photo AP

Partager

Associated Press
New York

Le commissaire de la NFL Roger Goodell a réintégré l'entraîneur-chef des Saints de La Nouvelle-Orléans Sean Payton, après qu'il eut purgé une suspension d'une saison pour avoir participé au programme de primes aux blessures de l'équipe.

L'annonce a été faite mardi, soit deux semaines avant la date d'échéance de sa suspension et vingt-quatre heures après une rencontre entre Payton et Goodell. Durant l'entretien, Payton a pris la responsabilité des gestes posés par les entraîneurs de l'équipe.

Cette décision permettra à Payton d'assister au Senior Bowl à Mobile, en Alabama, samedi, où certains des meilleurs espoirs universitaires en prévision de la prochaine séance de repêchage de la NFL s'affronteront.

Goodell a dit que Payton «a répondu à tous les critères qui avaient été établis durant sa suspension.»

Sa suspension devait arriver à échéance après le Super Bowl qui sera disputé le 3 février, mais elle a été devancée après la rencontre entre Payton et Goodell.

Payton a déclaré par voie de communiqué qu'il avait admis ses torts, qui «avaient mené à des infractions au code de la ligue», et a ajouté qu'il «était fébrile à l'idée de redevenir l'entraîneur-chef des Saints de La Nouvelle-Orléans».

Le propriétaire des Saints Tom Benson a salué le retour de son entraîneur-chef.

«Nous sommes honorés que Sean Payton ait été réintégré, a dit Benson. Nous avons beaucoup de pain sur la planche et nous sommes en ce moment en plein coeur de ce processus.»

Payton, en compagnie de quelques membres de son équipe d'entraîneurs, du directeur général et de quatre joueurs, a été suspendu après qu'une enquête de la NFL eut démontré qu'un programme avait été mis sur pied chez les Saints afin de récompenser par des avantages pécuniers les joueurs qui effectuaient des jeux clés, incluant des plaqués dangereux.

Il reste encore un problème majeur à régler pour les Saints en lien avec le programme des primes aux blessures: que deviendra le choix de deuxième tour des Saints le printemps prochain. Dans le cadre des sanctions imposées dans ce dossier, Goodell a attribué une amende de 500 000 $US aux Saints et leur a retiré leurs choix de deuxième tour en 2012et 2013. Goodell a cependant laissé la porte ouverte à la possibilité de leur redonner leur deuxième choix en 2013 tout en leur retirant plutôt un choix tardif, à condition qu'il soit satisfait du degré de coopération de l'équipe dans le dossier du programme de primes aux blessures.

Ce que les Saints savent, toutefois, c'est que l'entraîneur-chef de 49 ans occupera ses fonctions au sein de l'équipe au cours des cinq prochaines campagnes. Plus tôt ce mois-ci, Payton a ratifié une prolongation de contrat qui sera valide jusqu'en 2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer