• Accueil > 
  • Sports > 
  • Football 
  • > Un joueur des Chiefs de Kansas City tue sa copine et se suicide 

Un joueur des Chiefs de Kansas City tue sa copine et se suicide

Jovan Belcher s'est suicidé après avoir tué sa... (Photo : Bill Wippert, archives AP)

Agrandir

Jovan Belcher s'est suicidé après avoir tué sa copine. Le couple avait une petite fille de trois mois.

Photo : Bill Wippert, archives AP

Partager

Dave Skretta
Associated Press

Le secondeur des Chiefs de Kansas City Jovan Belcher a tiré sur sa copine tôt samedi matin, avant de se rendre au Arrowhead Stadium et de retourner l'arme à feu contre lui, sous les yeux de dirigeants de l'équipe, a confirmé le service de police de Kansas City.

Le capitaine de police David Lindaman a indiqué au quotidien The Kansas City Star que Belcher, 25 ans, et sa copine Kasandra M. Perkins, 22 ans, ont été impliqués dans une dispute vers 7 h à leur domicile. Il a n'a toutefois pas dévoilé de détails entourant les motivations possibles du geste.

Belcher a remercié le directeur général des Chiefs Scott Pioli et l'entraîneur-chef Romeo Crennel pour tout ce qu'ils avaient fait pour lui avant de retourner l'arme contre lui.

La NFL a indiqué en fin d'avant-midi que le match entre les Chiefs et les Panthers de la Caroline aura lieu tel que prévu, dimanche.

Vers 7h50, le joueur des Chiefs a fait feu à plusieurs reprises sur sa copine qui a ensuite été transportée à l'hôpital, où l'on aurait constaté son décès.

La mère de Belcher a été témoin du drame, étant de passage pour rendre visite au couple et à leur petite fille âgée de trois mois.

Le porte-parole de la police Darin Snapp a ainsi déclaré que le service de police avait reçu un appel samedi matin d'une femme qui prétendait que Perkins avait été atteinte de plusieurs projectiles d'arme à feu à son domicile situé à environ huit kilomètres du complexe Arrowhead. Snapp a ajouté qu'un autre appel avait ensuite été reçu du complexe d'entraînement des Chiefs.

«La description correspondait à celle du suspect à l'autre adresse. Nous nous doutions du type de situation en cours», a indiqué Snapp. Le joueur tenait «un fusil pointé vers sa tête» alors qu'il était debout devant la porte d'entrée du centre d'entraînement de l'équipe.

«Il y avait Piolo et Crennel et un autre entraîneur ou employé et ils semblaient lui parler. Ils semblaient parler au suspect, a expliqué Snapp. Le suspect a commencé à marcher en direction opposée aux entraîneurs et aux policiers et c'est à ce moment qu'on a entendu un coup de feu. Il se serait donc enlevé la vie.»

Snapp a ajouté que les entraîneurs ont dit qu'ils ne s'étaient jamais sentis en danger.

«Ils ont dit que le joueur les a plutôt remerciés pour tout ce qu'ils ont fait pour lui, a-t-il noté. Il leur parlait et les a remerciés pour tout. Il s'est ensuite éloigné et a fait feu.»

Le Arrowhead Stadium a été encerclé vers 8 h samedi matin.

«Nous pouvons confirmer qu'il y a eu un incident plus tôt ce matin au Arrowhead Stadium, ont indiqué les Chiefs par voie de communiqué. Nous coopérons avec les autorités dans leur enquête.»

Belcher, originaire de West Babylon, dans l'État de New York, à Long Island, a joué au niveau collégial à l'université du Maine. Les Chiefs l'avaient embauché en tant que joueur non repêché et il s'était taillé un poste lors du camp d'entraînement. En quatre saisons avec l'équipe, il s'était frayé un chemin jusqu'à la formation partante. Il avait participé aux 11 matchs des siens cette saison.

«La famille entière des Chiefs est attristée par les événements d'aujourd'hui (samedi) et nous offrons nos condoléances, nos pensées et nos prières aux familles et aux amis des personnes touchées par cette tragédie», a déclaré le président des Chiefs Clark Hunt par le biais d'un communiqué.

La NFL a également émis un communiqué afin d'offrir ses condoléances.

«Nous avons mis en contact les Chiefs avec notre équipe de conseillers professionnels afin d'appuyer l'équipe et les familles des personnes impliquées. Nous allons offrir de l'aide de toutes les manières possibles.»

Au domicile de la mère de Belcher à Long Island, les membres de la famille ont refusé de parler aux journalistes. On pouvait voir un petit drapeau des Chiefs accroché dans une fenêtre d'un véhicule utilitaire sport.

L'ambiance s'est allégée alors que le soleil se couchait. On pouvait entendre de la musique jouée et voir des personnes boire. La famille de Belcher avait transformé la cour avant en sanctuaire. On pouvait voir une affiche du joueur et plusieurs trophées, chandails et vestons aux couleurs des Chiefs, de l'université du Maine et de l'école secondaire de West Babylon.

«Il était une bonne, bonne personne. Un homme de famille. Un homme aimable», a dit Ruben Marshall, un ami de la famille qui a dit avoir été l'entraîneur de Belcher dans le football mineur. Il était sous le choc à la suite des événements de la journée. «Vous ne pouviez pas vous entourer d'une meilleure personne.»

Au moins 20 personnes se sont rassemblées pour une accolade géante dans l'entrée de garage.

Belcher est le plus récent joueur ou ancien joueur de la NFL à s'enlever la vie au cours des dernières années. Le décès de l'étoile Junior Seau, qui s'était suicidé en se tirant une balle dans la poitrine en mai dernier, avait fait des vagues à travers le circuit.

La famille de Seau, comme celles d'autres victimes du suicide, avait accepté de remettre le cerveau de Seau à la science afin d'essayer de déterminer si les blessures à la tête liées au football avait un lien avec sa mort.

Belcher n'avait pas un historique de blessures très exhaustif, mais le secondeur avait subi une commotion cérébrale en novembre 2009. Il avait toutefois raté aucun match.

Plus tôt cette année, la NFL avait donné une subvention afin de créer une ligne téléphonique d'urgence pour les joueurs, entraîneurs ou autres employés des équipes. Des conseillers sont disponibles afin d'aider les personnes à gérer des problèmes personnels. La «NFL Life Line» est ouverte 24 heures sur 24.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Une autre tragédie dans la NFL

    Football

    Une autre tragédie dans la NFL

    Les Browns de Cleveland ont indiqué qu'un membre de leur équipe d'entretien du terrain s'est suicidé au complexe d'entraînement de l'équipe. »

  • Les Chiefs endeuillés battent les Panthers

    Football

    Les Chiefs endeuillés battent les Panthers

    Un jour après avoir fait face à une tragédie impensable, les Chiefs de Kansas City se sont donné une raison d'être fiers dimanche - et peut-être une... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer