• Accueil > 
  • Sports > 
  • Baseball 
  • > Les Cubs prennent les devants dans la série contre les Nationals 

Les Cubs prennent les devants dans la série contre les Nationals

Un après un championnat historique, Anthony Rizzo et les Cubs de Chicago se... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jay Cohen
Associated Press
Chicago

Un après un championnat historique, Anthony Rizzo et les Cubs de Chicago se battent pour créer un autre mois d'octobre mémorable.

Rizzo a brisé l'égalité grâce à un simple après deux retraits en huitième manche et les Cubs ont battu les Nationals de Washington 2-1, lundi, pour prendre les devants 2-1 dans cette série de sections de la Nationale.

Alors que Leonys Martin était installé au deuxième coussin en huitième manche, Rizzo a frappé une faible chandelle dans le champ gauche aux dépens d'Oliver Perez. La balle a cependant trouvé une zone gazonnée entre trois joueurs des Nationals, qui n'ont pu faire l'attrapé.

Rizzo a perdu pied en contournant le premier coussin et il a été pris en souricière avant d'être retiré pour mettre fin à la huitième manche. Il n'a toutefois pas semblé dérangé, car il a crié de joie en direction de son abri alors qu'il était sur les sentiers et encore une fois lorsqu'il a quitté l'abri pour commencer la neuvième.

«Je veux faire payer les lanceurs, a mentionné Rizzo. Je veux produire des points et c'est simplement la mentalité que j'amène dans l'abri. J'ai laissé parler mes émotions.»

Le partant des Nationals, Max Scherzer, a été dominant à son retour au jeu après avoir subi une blessure à sa cuisse droite. Il a amené un match sans point ni coup sûr jusqu'en septième manche.

Scherzer a retiré sept frappeurs sur des prises avant d'accorder un double à Ben Zobrist après un retrait en septième manche. Alors que les Nationals menaient 1-0, le gérant Dusty Baker a décidé de remplacer son as par le gaucher Sammy Solis.

«Je sais que certains observateurs ne seront pas en accord avec cette décision, a déclaré Scherzer. Ce sont des situations avec beaucoup de pression. Nos instructeurs ont fait leurs devoirs et ils ont fait leur travail pour arriver avec le meilleur scénario possible. Je comprends cette décision.»

Comme ce fut le cas lors du premier affrontement, lorsque les Cubs n'avaient pas placé une balle en lieu sûr en six manches contre Stephen Strasburg, les champions de la Série mondiale ont montré beaucoup de caractère et beaucoup de résilience pour finalement gagner ce duel.

Les hommes de Joe Maddon ont toutefois vu Albert Almora fils cogner un simple en tant que frappeur suppléant en septième manche pour leur permettre de créer l'égalité 1-1. Jose Quintana a lancé pendant cinq manches et deux tiers, n'allouant qu'un point à son premier départ en carrière en séries éliminatoires.

Le stoppeur étoile Wade Davis a retiré trois frappeurs de suite pour enregistrer un deuxième sauvetage dans la série. Jayson Werth a claqué une chandelle dans le gant de Rizzo pour mettre un terme à l'affrontement.

Les Cubs ont commis quatre erreurs dans le match, dont deux sur la même séquence par le voltigeur de gauche Kyle Schwarber, tandis que Rizzo et Jason Heyward ont effectué de mauvaises courses sur les sentiers.

«Nous avons fait des gaffes. Nous avons commis des erreurs, mais par la suite, nous avons effectué de beaux jeux», a affirmé Maddon.

La quatrième partie aura lieu mardi. Jake Arrieta reviendra au jeu pour les Cubs alors que Tanner Roark obtiendra la confiance des Nationals.

«Nous devons attaquer, a insisté Rizzo. Il ne faut pas relaxer simplement parce que nous sommes en avance dans la série.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer