Les Red Sox auraient volé des signaux aux Yankees

Match opposant les Red Sox aux Yankees le... (PHOTO AP)

Agrandir

Match opposant les Red Sox aux Yankees le 18 août.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
New York

Les Red Sox de Boston auraient admis au Baseball majeur avoir utilisé des montres intelligentes pour voler des signaux lors de rencontres face aux Yankees de New York.

Le New York Times a rapporté mardi que les Red Sox avaient utilisé des Apple Watch pour relayer les signaux des receveurs des Yankees aux frappeurs durant la série entre les deux équipes le mois dernier au Fenway Park.

Le Times avance que les Red Sox ont dit aux enquêteurs du Baseball majeur que le gérant John Farrell, le DG Dave Dombrowski et d'autres dirigeants du club n'étaient pas au courant du stratagème.

Le Baseball majeur aurait ouvert une enquête après que le directeur général des Yankees, Brian Cashman, ait déposé une plainte appuyée d'une preuve vidéo au bureau du commissaire.

Le quotidien affirme que la vidéo montre comment Jon Jochim, un adjoint au thérapeute, recevait l'info sur son Apple Watch dans l'abri et envoyait celle-ci à Brock Holt et Dustin Pedroia. Une portion montrerait Pedroia relayant les informations à Chris Young, au champ extérieur.

Le commissaire Rob Manfred se trouvait au Fenway Park mardi soir, dans le cadre d'une visite déjà prévue. Il a confié vouloir régler le dossier sans tarder, mais il n'a pas voulu commenter au sujet de sanctions possibles.

Il est permis d'essayer par soi-même de découvrir ce qu'annoncent les signaux adverses, mais l'aide électronique, par caméro ou par ordinateur est interdite.

Les Red Sox mènent la section Est de l'Américaine avec deux matchs et demi d'avance sur les Yankees, avant les matchs de mardi. Les deux clubs ne vont pas s'affronter à nouveau en saison régulière, cette année.

Farrell a mentionné être au courant du règlement.

«Les appareils électroniques sont interdits dans l'abri, a t-il dit avant le match contre les Blue Jays. Au-delà de ça, tout ce que je peux dire, c'est ce que la ligue a le dossier entre les mains à ce point-ci.»

Dombrowski a dit que c'est la première fois qu'un club pour lequel il travaille est formellement accusé de voler des signaux.

Le vol de signaux se produit le plus souvent avec un coureur au deuxième but, qui va étudier les gestes du receveur et subtilement envoyer un message aux siens, avec les mains ou les pieds, pour indiquer au frappeur quel genre de tir s'en vient. Pour contrer ces tactiques, les clubs vont souvent changer de signaux avec un coureur au deuxième coussin.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer