Les Rays blanchissent les Blue Jays

Le lanceur partant des Rays, Alex Cobb... (Photo Kim Klement, USA TODAY Sports)

Agrandir

Le lanceur partant des Rays, Alex Cobb

Photo Kim Klement, USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dick Scanlon
Associated Press
ST. PETERSBURG, Fla. -

Alex Cobb et quatre releveurs ont limité les frappeurs adverses à six coups sûrs, le voltigeur de centre Kevin Kiermaier les a appuyés avec deux attrapés spectaculaires et les Rays de Tampa Bay ont défait les Blue Jays de Toronto 2-0, jeudi.

Un jour après que les deux équipes eurent frappé un total de neuf circuits dans une victoire de 7-6 des Blue Jays, les lanceurs ont eu leur revanche.

Effectuant un premier départ en 19 jours, Cobb a été remplacé au monticule en cinquième manche après avoir effectué 94 tirs. La victoire est allée au dossier de Steve Cishek (2-0), tandis qu'Alex Colome a oeuvré en neuvième et a enregistré un 38e sauvetage.

Kiermaier, qui a déjà gagné deux Gants d'or, a préservé l'avance de 1-0 des Rays en effectuant deux beaux jeux en défensive en cinquième manche. Il a d'abord capté un long ballon de Steve Pearce à la piste d'avertissement avec deux coureurs sur les sentiers, avant de saisir en plongeant un ballon de Justin Smoak à l'entre-champ alors que les buts étaient remplis avec deux retraits.

«On m'avait dit qu'il était un bon voltigeur, mais je n'arrivais pas à croire qu'il avait attrapé la balle sur la première séquence, a affirmé Cishek, qui joue pour les Rays depuis moins d'un mois. Il est passé à la vitesse supérieure.»

Le gérant des Rays, Kevin Cash, a préféré le deuxième attrapé.

«Sur le premier jeu, j'étais confiant qu'il allait réussir l'attrapé, a raconté Cash. Sur la balle frappée par Smoak... il partait de loin et je ne suis pas certain qu'il y a beaucoup de joueurs qui auraient réussi à attraper la balle.»

Les Rays ont aussi profité d'une vérification vidéo qui a annulé un double de deux points de Josh Donaldson, alors que la balle était plutôt tombée dans le territoire des fausses balles.

«Ça se joue parfois sur un centimètre ou même un millimètre dans le cas de la balle frappée par Donaldson, a noté Kiermaier. Je crois qu'ils ont pris la bonne décision.»

Le gérant des Blue Jays, John Gibbons, était moins convaincu après la vérification qui a duré 98 secondes.

«Ils doivent avoir des meilleures caméras que nous, a-t-il dit. J'avais l'impression que la balle avait touché la ligne. Mais bon, c'est pour ça qu'ils ont accès aux reprises.»

À son premier départ avec les Jays, Tom Koehler (0-1) a accordé un point et cinq coups sûrs en cinq manches. Il a retiré sept frappeurs sur des prises.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer