Contrat record pour un joueur cubain au Japon

Alfredo Despaigne  poursuivra sa carrière au Japon, avec... (Photo Julio Cortez AP)

Agrandir

Alfredo Despaigne  poursuivra sa carrière au Japon, avec les Fukuoka SoftBank Hawks.

Photo Julio Cortez AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LA HAVANE

Le joueur de baseball cubain Alfredo Despaigne s'est engagé avec l'équipe japonaise des Fukuoka SoftBank Hawks pour 16 millions de dollars sur trois ans, soit le plus important contrat jamais signé par un sportif cubain n'ayant pas déserté son pays.

«Je suis très heureux. C'est la meilleure équipe de la ligue du Pacifique», s'est réjoui vendredi le joueur de champ extérieur de 30 ans, après une cérémonie de signature à La Havane en présence de responsables de la fédération cubaine et du club japonais.

Considéré comme le meilleur batteur cubain en activité, Despaigne évoluait jusqu'alors parallèlement avec les équipes cubaine des Alzanes de Granma - champion en titre - et japonaise des Chiba Lotte Marines (depuis 2014).

>> Voyez sa fiche avec le club japonais

Selon une nouvelle loi en vigueur, Despaigne recevra 90% du salaire payé par son nouveau club, le reste revenant au gouvernement cubain.

En 2013, le gouvernement de Raul Castro avait autorisé pour la première fois des sportifs cubains à signer dans des clubs étrangers sous le contrôle des autorités, marquant le retour au professionnalisme qui avait été aboli en 1961. Cette loi avait permis à Despaigne d'effectuer une première pige d'un an au sein des Pirates de Campeche, au Mexique.

Bientôt les États-Unis pour les joueurs cubains

Depuis 2013, une vingtaine de joueurs de baseball ont été autorisés à évoluer au Mexique, au Japon ou au Canada, mais pas encore aux États-Unis malgré le rapprochement engagé fin 2014 entre les deux anciens ennemis de la guerre froide.

Le dégel des relations États-Unis-Cuba pourrait à terme permettre aux joueurs cubains d'accéder légalement aux juteux contrats de la ligue de baseball majeur (MLB), mais pour l'heure des dizaines d'entre eux désertent l'île chaque année, amputant l'équipe nationale de ses meilleurs talents.

En février 2016, les frères Yulieski et Lourdes Gurriel, vedettes du baseball cubain, avaient fait défection lors d'un tournoi international en République dominicaine. L'aîné Yuliesky avait signé peu après un contrat de cinq ans d'une valeur de 47,5 millions de dollars avec la franchise des Astros de Houston.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer