Samardzija signe pour cinq ans et 90 millions avec les Giants

Jeff Samardzija... (Photo Brad Rempel, USA TODAY Sports)

Agrandir

Jeff Samardzija

Photo Brad Rempel, USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Janie McCauley
Associated Press
SAN FRANCISCO

Moins de 24 heures après avoir vu Zack Greinke leur filer entre les doigts, les Giants de San Francisco ont mis la main sur un lanceur partant de premier plan pour appuyer Madison Bumgarner en Jeff Samardzija, samedi.

Les deux parties en sont venues à une entente de cinq ans qui permettra à Samardzija d'empocher 90 millions de dollars. Toutefois, le pacte fera l'objet d'une annonce officielle seulement après que Samardzija aura passé un examen médical, qui doit avoir lieu mardi.

« Vous regardez son palmarès, sa présence sur le monticule, le fait qu'il ait connu des saisons consécutives de plus de 200 manches et vous réalisez qu'il représente une force qui impose le respect, a affirmé le directeur général des Giants, Bobby Evans, lors d'une conférence téléphonique. Il y a une raison pour laquelle nous l'avions ciblé. Il y a une raison pour laquelle nous avions fait de lui une priorité. »

Samardzija a établi un sommet personnel en 2015 avec 11 victoires avec les White Sox de Chicago. En 32 départs, Samardzija a subi 13 défaites et affiché une moyenne de points mérités de 4,96. Les 214 manches passées au monticule en 2015 représentent un autre sommet personnel en carrière.

L'artilleur âgé de 30 ans avait passé la deuxième moitié de saison de 2014 avec les Athletics d'Oakland qui avaient acquis ses services dans une transaction avec les Cubs de Chicago.

« Ce gars-là est un bourreau de travail, et même lors de moments difficiles à Chicago, il a été en mesure d'accumuler plus de 200 manches au monticule, a fait remarquer Evans. Ses statistiques pourraient être influencées par le fait qu'il soit passé par trois endroits différents en deux ans. Des ajustements à son élan pourraient être nécessaires. »

Samardzija recevra prochainement un boni de signature de 3 millions, ainsi qu'une somme de 6 millions qui sera répartie également pendant les quatre dernières saisons de l'entente. Il s'est aussi vu accorder une clause limitée de non-échange qui lui permettra d'identifier huit équipes avec lesquelles il accepterait une transaction.

Son salaire en 2016 s'élèvera à 9 millions et grimpera à 18 millions lors de chacune des quatre saisons suivantes, en plus des montants de 1,5 million prévus dans les bonis de signature.

« Lorsque vous évaluez sa performance relative cette année, il faut faire le lien avec les performances passées et les moments où il a dominé en 2014, et aussi avec l'état de son bras, a fait remarquer Evans au sujet de Samardzija. Il s'agit d'un lanceur qui a fait la transition de releveur à lanceur partant, et avec succès. Il reste encore beaucoup de manches dans ce bras. »

Matt Cain a été ralenti par d'autres problèmes au coude, après avoir été opéré vers la fin de la saison 2014, ce qui l'a forcé à manquer les séries éliminatoires. Par ailleurs, Tim Hudson a pris sa retraite tandis que Mike Leake et Ryan Vogelsong sont des joueurs autonomes.

Enfin, l'avenir de Tim Lincecum, un double vainqueur du trophée Cy Young, est incertain à la suite de son opération à la hanche gauche le 3 septembre.

Les Giants ont manifesté de l'intérêt envers Leake, mais ils l'ont informé qu'ils voulaient s'attaquer à d'autres dossiers auparavant.

« Nous demeurons très intéressés à Mike Leake », a assuré Evans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer