Les Dodgers se tourneront vers Zack Greinke face aux Mets

Zack Greinke... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Zack Greinke

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Beth Harris
Associated Press
Los Angeles

Un as lancuer a permis aux Dodgers de Los Angeles d'éviter l'élimination contre les Mets de New York. Jeudi, leur autre «partant numéro un» aura l'occasion de propulser la formation californienne vers la Série de championnat de la Ligue nationale.

Quarante-huit heures après la brillante prestation de Clayton Kershaw qui a permis d'égaler la série de sections à deux victoires de chaque côté, les Dodgers se tourneront vers Zack Greinke pendant que les Mets délégueront Jacob deGrom.

Vainqueur du premier match face à Kershaw, deGrom aura profité d'un repos complet tout comme Greinke, qui a remporté la deuxième rencontre de la série.

Les Dodgers tentent d'accéder à la Série de championnat pour la première fois en deux ans. Les Mets n'ont pas gagné une ronde éliminatoire depuis 2006, année de leur dernière participation aux séries.

Les vainqueurs accueilleront les Cubs de Chicago à compter de samedi.

Il est presque naturel que la saison des Dodgers repose sur les épaules de Kewshaw et Greinke, eux qui les ont transportés vers un troisième titre de section de suite, un record d'équipe.

«Ce sont deux gars qui peuvent freiner les mauvaises séquences et reposer les releveurs. Ce sont des gars très constants, a dit le gérant des Dodgers, Don Mattingly. Vous savez ce qu'ils vont vous donner 90 pour cent du temps.»

Mais avec deGrom comme adversaire contre Greinke, Kershaw a refusé de s'avancer sur qui avait l'avantage.

«Zack a été extraordinaire pendant toute la saison, mais deGrom aussi, a-t-il dit. Il n'y a pas vraiment d'avantage du terrain quand vous affrontez un gars comme deGrom. Nous l'avons vu dans le premier match. C'est très difficile de bien frapper ses tirs. Quand un lanceur est capable d'obtenir des retraits sur des prises avec sa balle rapide, il est très difficile à affronter.»

Greinke a oeuvré pendant au moins six manches lors de chacun de ses 33 départs cette saison et sa moyenne de 1,66 a été la meilleure des Majeures.

Il avait excellé lors du seul autre match de sa carrière quand son équipe faisait face à l'élimination, signant la victoire pour les Dodgers lors du cinquième match de la Série de championnat de la Nationale face aux Cardinals de St. Louis en 2013, alors que les Cardinals menaient la série 3-1. Greinke avait concédé deux points en sept manches, forçant la présentation d'un sixième match, au cours duquel Kershaw avait mal paru dans un revers de 9-0.

«Il va atteindre les coins. Il va garder la balle basse, a dit le voltigeur de gauche recrue des Mets Michael Conforto, qui sera de la formation partante contre Greinke. S'il lance sa balle rapide à la hauteur des genoux, nous allons devoir le forcer à accumuler les tirs. S'il finit par lancer un peu plus haut, nous allons devoir être agressifs et frapper la balle avec force.»

Par ailleurs, Mattingly a indiqué que les chances que le receveur Yasmani Grandal soit de la formation partante jeudi étaient de 50 pour cent. Grandal s'est blessé à l'épaule gauche lors du troisième match et il ressent encore de la douleur quand il s'élance au bâton.

Si Grandal ne peut pas jouer, A.J. Ellis prendra sa place derrière le marbre. Greinke a déclaré qu'il avait déjà bien fait avec chacun des deux receveurs.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer