Les Rangers brident les Blue Jays 4-1

Yovani Gallardo a signé la 100e victoire de sa carrière et Delino DeShields a... (Photo USA Today Sports)

Agrandir

Photo USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Hawkins
Associated Press
ARLINGTON

Yovani Gallardo a signé la 100e victoire de sa carrière et Delino DeShields a joué un rôle dans chacun des points des Rangers du Texas, sans même en produire un seul, dans un gain de 4-1 contre les Blue Jays de Toronto jeudi après-midi.

Les Rangers ont évité le balayage de la série de trois matchs, et mis fin à la séquence de cinq victoires des meneurs de la section Est de la Ligue américaine. Durant cette série victorieuse, les Blue Jays avaient dominé leurs rivaux 54-19 au tableau indicateur.

Malgré la défaite, les Blue Jays demeurent au premier rang avec une avance d'un match et demi sur les Yankees de New York, inactifs jeudi. Les hommes de John Gibbons seront de retour à Toronto pour y affronter les Tigers de Detroit vendredi, pendant que les Yankees seront les visiteurs à Atlanta.

Avec deux coéquipiers sur les buts en septième manche, DeShields a frappé un simple qui a roulé derrière le voltigeur de droite Jose Bautista et jusqu'à la piste d'avertissement. DeShields a contourné les sentiers à la suite de l'erreur, procurant aux Rangers une avance de 4-0.

«C'était un jeu excitant. J'étais heureux de trouver un espace libre pour nous aider à bâtir un coussin, a déclaré DeShields. C'était bien de faire le tour des sentiers.»

Les Rangers n'ont jamais tiré de l'arrière après que DeShields eut soutiré un but sur balles à Marco Estrada (11-8) en première manche, et croisé le marbre à la suite du simple de Mitch Moreland. DeShields a complété la rencontre avec deux coups sûrs en autant de visites officielles et trois buts sur balles. Lors de ses neuf matchs précédents, il avait été limité à six coups sûrs en 38 présences au marbre et avait été retiré 13 fois au bâton.

De son côté, Gallardo (11-9) a blanchi les frappeurs des Jays pendant cinq manches et un tiers, concédant trois coups sûrs et autant de buts sur balles. Il a porté sa fiche en carrière à 100-73 en 241 matchs, et est devenu le quatrième Mexicain à atteindre le plateau des 100 victoires après Fernando Valenzuela (173), Esteban Loaiza (126) et Ismael Valdez (104).

«Ça démontre qu'il y a eu beaucoup de travail à travers les années, et c'est définitivement excitant», a analysé le droitier.

«Yovani a bien manoeuvré avec une avance d'un point et n'a rien donné», a pour sa part commenté le gérant Jeff Banister.

En deux départs face aux Blue Jays en 2015, Gallardo n'a toujours pas donné de point, en 13 manches et deux tiers.

Shawn Tolleson a fait oublier son sabotage de mardi face à ces mêmes Blue Jays et il a récolté un 26e sauvetage en 28 opportunités.

Edwin Encarnacion a porté à 22 sa séquence de matchs avec au moins un coup sûr, la plus longue dans les Ligues majeures cette saison.

En huitième manche, il a cogné un solide double au champ centre-droit qui a permis à Bautista de marquer du premier but.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer