La poursuite pénale contre Barry Bonds abandonnée

Barry Bonds... (Photo Noah Berger, archives AP)

Agrandir

Barry Bonds

Photo Noah Berger, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Elias
Associated Press
San Francisco

Le département américain de la Justice a officiellement abandonné sa poursuite pénale à l'endroit de Barry Bonds - le roi des circuits dans le baseball majeur.

L'enquête longue d'une décennie ainsi que la poursuite pour entrave à la justice se terminent sans grand fracas avec la parution au tribunal du ministère de la Justice d'un paragraphe annonçant qu'on ne demanderait pas à la Cour suprême des États-Unis de considérer la reprise par une juridiction inférieure de sa condamnation au criminel.

Un jury avait condamné Bonds en 2011 pour entrave à la justice parce qu'il avait fourni des réponses nébuleuses aux questions d'un grand jury fédéral au sujet d'injections de stéroïdes. Une cour d'appel fédérale avait renversé la condamnation en avril.

Le ministère de la Justice aurait pu soumettre le cas à un tribunal de plus grande instance. Au lieu de cela, il a tranché que le renversement de la condamnation de Bonds serait maintenue.

L'avocat de Bonds, Dennis Riordan, s'est abstenu de tout commentaire mardi matin, affirmant qu'il devait auparavant discuter avec son client.

Le baseball majeur n'a pas immédiatement commenté la décision du ministère de la Justice.

Le bureau du procureur des États-Unis à San Francisco n'a pas immédiatement répondu à un appel téléphonique, au sujet d'une réaction. Le bureau de San Francisco avait obtenu un acte d'accusation de Bonds en 2007, l'accusant d'avoir menti à un grand jury fédéral à propos de l'utilisation de substances illégales visant à améliorer la performance.

Un jury l'a reconnu coupable d'entrave à la justice en raison des réponses floues qu'il a données lorsqu'on lui a demandé si son entraîneur personnel Greg Anderson lui avait injecté des stéroïdes.

Un juge fédéral a condamné Bonds à 30 jours de détention à domicile, à deux ans de probation, à 250 heures de service communautaire dans des activités liées à la jeunesse et à une amende de 4000 $ US après sa condamnation en 2011. Bonds a purgé sa peine de confinement à domicile, avant l'annulation de sa condamnation.

Bonds a terminé sa carrière à l'issue de la saison 2007 avec 762 circuits, surpassant le record de longue date de 755 que détenait Hank Aaron.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer