Le retour des Orioles lance une semaine de sports à Baltimore

Camden Yards, le stade des Orioles de Baltimore.... (Photo Patrick Semansky, AP)

Agrandir

Camden Yards, le stade des Orioles de Baltimore.

Photo Patrick Semansky, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
David Ginsburg
Associated Press
BALTIMORE

Alors que les Orioles de Baltimore se préparaient à jouer devant leurs partisans pour la première fois en deux semaines, tous les bruits et toutes les conversations qui résonnaient autour du Camder Yards en ce lundi après-midi portaient sur le baseball.

Les commerçants vendaient de la nourriture, des breuvages ainsi que des vêtements. Quelques curieux s'étaient réunis près du stationnement de l'équipe locale, dans l'espoir d'obtenir des autographes. Une dizaine d'entre eux espéraient aussi se procurer des billets à la fenêtre de l'Entrepôt B&O situé derrière la clôture du champ centre.

Une autopatrouille était visible à l'extrémité nord du Camden Yards.

C'était tout un contraste avec le dernier match de baseball présenté à Baltimore.

La ville était en proie à la violence le 27 avril après les funérailles de Freddie Gray, une jeune afro-américain de 25 ans qui est décédé alors qu'il était sous la garde de la police de Baltimore. Puis, à la suite d'une décision historique, les Orioles ont affronté les White Sox de Chicago à huis clos le 29 avril.

Les Orioles avaient remis deux matchs contre les White Sox avant celui à huis clos, et ils ont joué les trois suivants «à domicile» contre les Rays en Floride.

Les Orioles ont indiqué qu'ils avaient pris des mesures de sécurité spéciales avant le duel de lundi contre les Blue Jays de Toronto, mais aucun manifestant ne se trouvait à l'extérieur des tourniquets du stade.

Aucun hélicoptère ne survolait l'endroit. Aucun manifestant n'a lancé de bouteille. Aucun policier de l'escouade anti-émeute.

Tous ne parlaient que du baseball, et des courses hippiques.

Car lundi marquait aussi le début de la semaine menant au Preakness, la deuxième course de chevaux faisant partie de la Triple couronne qui sera présentée samedi. Les organisateurs ont indiqué que si la température est clémente, alors il pourrait y avoir une foule record à l'hippodrome de Pimlico.

Les Orioles espèrent donc que le retour du baseball au Camden Yards lundi soir puisse avoir un effet positif dans une ville qui panse encore ses plaies - et donner le ton à une semaine de festivités.

«Nous sommes conscients que ce n'est qu'un match et que d'autres enjeux importants attendent d'être réglés, a admis le releveur des Orioles Zach Britton. En fait, si nous pouvons jouer à domicile et compter sur l'appui de nos partisans, alors peut-être que certaines personnes pourront se changer les idées et penser à quelque chose de plus léger. Il suffit de reprendre goût au baseball.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer