Sans stade, les Rays sont «condamnés à déménager»

Les Rays de Tampa Bay jouent actuellement au... (Photo Kim Klement, archives USA Today Sports)

Agrandir

Les Rays de Tampa Bay jouent actuellement au Tropicana Field.

Photo Kim Klement, archives USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

«Si l'entente ne passe pas, nous sommes condamnés à déménager.»

Le propriétaire principal des Rays de Tampa Bay, Stuart Sternberg, a indiqué hier qu'il ne déménagera pas son équipe à l'extérieur de la région de Tampa Bay. Mais sans nouveau stade, il vendra l'équipe et ne voit pas beaucoup d'autres options pour un nouveau propriétaire.

«Les chances que je sois le propriétaire de l'équipe en 2023 si nous n'avons pas un nouveau stade sont probablement nulles, a-t-il dit en marge d'une réunion du baseball majeur. Quelqu'un d'autre sera propriétaire et déménagera l'équipe. Ce n'est pas une menace, c'est la réalité. (...) Je pense que le baseball peut bien fonctionner ici. (...) Nous avons besoin d'un stade bien situé pour que ça arrive.»

Le conseil municipal de St. Petersburg doit voter demain pour approuver une entente de principe conclue lundi et qui permet aux Rays de négocier la construction d'un nouveau stade, mais uniquement dans la région de Tampa Bay. L'entente leur interdit de négocier ailleurs, par exemple à Montréal.

Les Rays ont trois ans pour en arriver à une entente - le cas échéant, ils pourraient déménager du Tropicana Field moyennant des pénalités réduites (jusqu'à 24 millions de dollars). Les Rays ont un bail valide jusqu'en 2026.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer