Laurence Vincent-Lapointe récolte un deuxième titre aux Mondiaux

Laurence Vincent-Lapointe... (PHOTO GEOFF BURKE, ARCHIVES USA TODAY)

Agrandir

Laurence Vincent-Lapointe

PHOTO GEOFF BURKE, ARCHIVES USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
RACICE, Canada

Laurence Vincent-Lapointe a démontré une fois de plus qu'elle est l'athlète à battre au C-1 200 m en canoë-kayak, dimanche.

Après avoir abaissé le record du monde à 45,787 s en demi-finale samedi, la Trifluvienne a réédité et mérité un deuxième titre aux Mondiaux de son sport, dimanche.

Vincent-Lapointe a franchi la ligne d'arrivée en 45,478 s, devant la Russe Olesia Romasenko (46,136) et la Hongroise Kincso Takacs (47,178).

« Je savais que j'étais capable d'un record, mais je suis vraiment heureuse de l'avoir confirmé », a commenté l'athlète de 25 ans.

La veille, Vincent-Lapointe et l'Ontarienne Katie Vincent ont prévalu sur 500 m, inscrivant un record du monde de 1:56,752.

En finale A du C-4 1000 m, Marc Tarling (Pointe-Claire), Drew Hodges (Ottawa), Craig Spence (Darmouth) et Roland Varga (Richmond Hill) ont pointé en huitième place avec un temps de 3:47,553.

Ils ont eu un retard de 32,660 secondes sur les vainqueurs, les Allemands Conrad Scheibner, Stefan Kiraj, Sebastian Brendel et Jan Vandrey.

Les Polonais Wiktor Glazunow, Tomasz Barniak, Piotr Kuleta et Marcin Grzybowski (+1,905 seconde) ont fini deuxièmes et les Ukrainiens Vitaliy Vergeles, Denys Kamerylov, Denys Kovalenko et Eduard Shemetylo (+2,305 secondes) ont terminé troisièmes.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer