CAMO Invitation: François Imbeau-Dulac décroche l'or

François Imbeau-Dulac... (PHOTO ROB SCHUMACHER, ARCHIVES USA TODAY)

Agrandir

François Imbeau-Dulac

PHOTO ROB SCHUMACHER, ARCHIVES USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne

Finis, les regards fuyants, les réponses hésitantes et la tête baissée pour François Imbeau-Dulac. Samedi, le non verbal parlait de lui-même en entrevue après les compétitions de la 18e rencontre internationale CAMO Invitation.

Le plongeur de 25 ans était méconnaissable au Centre sportif Claude-Robillard, où il a survolé la compétition avec un score cumulatif de 473,40 points. Imbeau-Dulac a ainsi décroché la médaille d'or au tremplin de 3 m individuel.

Son coéquipier Philippe Gagné, qui est âgé de 18 ans, a pour sa part pris le deuxième rang avec 468,60, et le Colombien Sebastian Villa a complété le podium (428,80).

« C'était le fun, s'est exclamé Imbeau-Dulac après avoir obtenu sa médaille d'or. C'était ça l'important, ici. Il fallait que je démontre que j'étais capable d'être performant et d'avoir du plaisir en même temps. Avant, j'essayais de rentrer dans une espèce de personnage - ce n'était pas moi -; j'étais trop concentré, trop sérieux. 

« Donc aujourd'hui, c'était vraiment un test, a ajouté celui qui a participé aux Jeux olympiques de Londres en 2012. Juste dans les maillots que j'ai portés aujourd'hui [samedi] - j'en avais un de Spider-Man ce matin et un autre funky cet après-midi -, il fallait que j'assume mon côté non-conventionnel, marginal. Et puis je suis content, parce que j'ai réussi mes six plongeons en finale. »

L'entraîneur de l'équipe canadienne, Aaron Dziver, a d'ailleurs remarqué ce récent changement d'attitude. Le plongeur de Saint-Lazare n'était plus l'ombre de lui-même depuis deux ans en raison des multiples blessures qui l'ont affligé.

« Je suis vraiment content de la progression de François, a confié Dziver. C'est un nouveau François. Il était un peu comme une voiture de course laissée à l'abandon depuis 10 ans, alors que les autres s'amélioraient. Il a pris les bouchées doubles et maintenant sa voiture est très performante - autant son saut d'appel que ses plongeons. Il est différent, et je crois qu'il peut faire la job. »

« Il a dominé ses adversaires, dont certains ont déjà participé aux Jeux olympiques, donc je suis assez confiant de le voir se qualifier pour Rio, a-t-il ajouté. François est très bien enligné pour atteindre ses objectifs. »

Dziver avait également de bons mots à l'égard de Gagné, qui a délaissé la tour de 10 m individuelle cette saison pour se concentrer sur les tremplins de 3 m individuel et synchro ainsi que la tour de 10 m synchro.

« Philippe a démontré, malgré son jeune âge, qu'il peut très bien plonger, a mentionné Dziver. On a augmenté un peu son coefficient de difficulté, et il doit maintenant solidifier son enchaînement de plongeons aux moments opportuns. C'est la raison pour laquelle je voulais qu'il participe à cette compétition. »

Gagné, qui a laissé filer la victoire après avoir occupé la tête à l'issue de chacune des cinq premières rondes, s'est néanmoins dit optimiste pour l'avenir.

« Je suis très satisfait, surtout que j'avais un nouveau plongeon dans ma liste - le trois et demi retourné -, qui n'avait pas été particulièrement bien en matinée avec des notes de 3,5, a-t-il rappelé en riant. J'ai donc pu doubler mes points des préliminaires en finale avec ce plongeon-là. Alors je suis très content. »

Imbeau-Dulac et Gagné sont les deux principaux espoirs du Canada pour participer à l'épreuve du tremplin de 3 m masculin aux Jeux olympiques de Rio l'été prochain.

La 18e rencontre internationale CAMO Invitation, qui réunit une centaine de participants venus de 11 pays, est une belle occasion pour les athlètes de faire le point sur leur préparation, à neuf mois des Jeux de Rio. Les résultats obtenus à Montréal n'ont toutefois aucun impact sur la qualification olympique.

Après les championnats canadiens de Saskatoon, qui auront lieu du 14 au 17 décembre, le prochain objectif des plongeurs canadiens sera d'enregistrer de bons résultats à la Coupe du monde de Rio, du 19 au 24 février, une étape cruciale dans le processus de sélection olympique.

Il est à noter que les deux autres espoirs olympiques masculins, Vincent Riendeau, de Dorval, et Maxim Bouchard, de St-Constant, ont fait l'impasse sur l'épreuve CAMO Invitation. Ces deux plongeurs sont des spécialistes de la tour de 10 m.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer