Longue piste : Boisvert-Lacroix et les sprinters canadiens au sommet

Alex Boisvert-Lacroix.... (Photo Ivan Sekretarev, AP)

Agrandir

Alex Boisvert-Lacroix.

Photo Ivan Sekretarev, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sportcom

Alex Boisvert-Lacroix a fait équipe avec Gilmore Junio et Vincent De Haître pour remporter l'or au sprint par équipe, dimanche, à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste de Stavanger, en Norvège.

L'équipe canadienne féminine (Marsha Hudey, Kaylin Irvine et Kali Christ) a été décorée d'une médaille de bronze derrière la Corée du Sud et la Norvège. Ivanie Blondin, d'Ottawa, a été médaillée d'argent au 5000 m, tout comme Ted-Jan Bloemen au 10 000 m.

Opposé à l'équipe norvégienne, le trio canadien masculin mené l'Albertain Junio a rapidement pris la tête de l'épreuve au premier temps intermédiaire. Deuxième relayeur, Boisvert-Lacroix a considérablement augmenté l'avance de son équipe avant de laisser la place à l'Ontarien De Haître qui a stoppé le chrono à 1 minute 19,52 secondes, un record du monde.

« Je me suis bien senti et c'est la première fois que je patinais cette épreuve, a commenté le Québécois. J'étais un peu nerveux, surtout que je suis un pur sprinter. Patiner le deuxième tour, c'était un gros défi et je me suis vraiment bien senti. J'ai manqué un petit peu de jambes dans le dernier virage parce que ça commençait à faire mal, mais sinon, je patinais très bien et Vincent a aimé ça me suivre. Je suis le plus gros gars dans l'équipe et c'est certain que je l'ai bien protégé du vent. »

Sur le podium, les Canadiens ont été accompagnés des Norvégiens (1 min 19,84 s) et des Américains (1 min 20,58 s).

L'épreuve du sprint par équipe n'est plus en démonstration dans le circuit de la Coupe du monde depuis cette année, alors on a remis les records mondiaux à zéro. Boisvert n'est donc pas surpris de voir le Canada abaisser la marque mondiale pour une deuxième fin de semaine consécutive.

« Dans deux semaines, nous serons à Calgary et le temps va encore descendre, sans aucun doute. »

Le Sherbrookois se réjouit de voir enfin les morceaux tomber en place sur la scène internationale. Il avait connu de bonnes sélections nationales, sauf qu'il n'avait pas obtenu des résultats à la hauteur de ses attentes à la Coupe du monde d'Heerenveen, la semaine dernière.

« J'étais peut-être trop tendu et je ne sais pas exactement ce qui s'est passé, car j'étais vraiment en forme. En fin de semaine, nous avons replacé des choses, nous sommes revenus à la base et les résultats sont là où ils devraient être », a conclu celui qui a fini cinquième au 500 m de samedi, ratant le bronze de seulement 1 centième de seconde.

Boisvert-Lacroix sera des épreuves individuelles de 500 m et de 1000 m à la Coupe du monde de Calgary, dans deux semaines.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer