Mauvaise journée au bureau pour Laurent Dubreuil

Laurent Dubreuil... (Archives AP, Alexei Filippov)

Agrandir

Laurent Dubreuil

Archives AP, Alexei Filippov

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sportcom

Le Lévisien Laurent Dubreuil a conclu en 15e place du premier 500 m du groupe A, vendredi, à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste disputée à Berlin, en Allemagne.

L'athlète de 24 ans a terminé la course en 35,47 s, un retard de 0,64 seconde sur le gagnant, l'Allemand Nico Ihle (34,83 s). Le Japonais Yumas Murakami (+0,14 seconde) a mis la main sur la médaille d'argent et le Néerlandais Jan Smeekens (+0,19 seconde) sur le bronze.

«Je n'ai vraiment pas eu une bonne course. C'est certain que c'est décevant parce que je me sentais très bien en entraînement jeudi et aujourd'hui. Mon accélération dans l'échauffement, c'était très bien. Je n'ai juste pas été capable d'avoir une bonne course et de livrer ce que je vaux sur la glace», a commenté Dubreuil.

Selon le patineur, il a «complètement raté» son départ. Il a eu l'impression d'être resté collé sur la ligne de départ et de ne pas être réveillé.

«Si je regarde les temps d'ouverture, je pense que j'ai juste battu quatre gars alors que, d'habitude, j'ai un départ dans les cinq ou max dix premiers, a-t-il expliqué. J'ai vraiment coulé ma course à cet endroit avec un temps de 9,85 secondes alors que je devrais faire en bas de 9,70 secondes. On parle de 15 centièmes, mais si on l'enlève à ma course, je serais 11e. Si tu as un bon départ, ça lance mieux ta course. J'étais en recherche de sensation et c'est vraiment ça qui m'a fait mal aujourd'hui.»

Toutefois, tout n'est pas terminé. Le Québécois aura l'occasion de se reprendre ce week-end avec un autre 500 m et un 1000 m. Bien qu'il soit déçu de cette première course en Allemagne, Laurent Dubreuil regarde devant et pense aux Championnats du monde par distance individuelle qui auront lieu dans deux semaines en Corée du Sud.

«C'est mieux que ça arrive là qu'aux Mondiaux. Je le vois un peu comme une course d'entraînement. Ça reste une Coupe du monde et c'est important d'avoir de bons résultats. Mon but ici, c'est de peaufiner ma technique et mon physique pour arriver en Corée du Sud la semaine prochaine en forme et performant dans deux semaines aux mondiaux. Si je peux sortir les mauvaises courses ici au lieu de les faire là-bas, ça sera déjà ça de gagné même si, dans un monde idéal, tu n'en fais jamais de mauvaises courses», a conclu le spécialiste de la longue piste.

Dans les autres épreuves du groupe A, Ivanie Blondin, d'Ottawa, a terminé 17e du 1000 m et l'Ontarien Vincent De Haître a aussi fini 17e, mais au 1500 m.

Dans les groupes B, l'Albertain Ted-Jan Bloemen a terminé en 2e place du 1500 m et De Haître a pris le 13e rang du 500 m.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer