Trois patineurs russes ont utilisé du meldonium

Détenteur de la marque mondiale sur 500 m,... (Photo Ivan Sekretarev, archives AP)

Agrandir

Détenteur de la marque mondiale sur 500 m, le patineur de vitesse russe Pavel Kulizhnikov pourrait être suspendu à vie.

Photo Ivan Sekretarev, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
James Ellingworth
Associated Press
Moscou

Trois patineurs de vitesse russes font face à une importante sanction après avoir échoué un test antidopage au meldonium.

Détenteur de la marque mondiale sur 500 m, Pavel Kulizhnikov pourrait être suspendu à vie, lui qui a déjà été trouvé coupable de dopage à la méthylhexanamine en 2012. Deux autres patineurs, le médaillé d'or olympique au relais Semyon Elistratov et la spécialiste de la courte piste Ekaterina Konstantinova, pourraient quant à eux écoper de quatre ans de suspension pour une première faute.

L'Union internationale de patinage (ISU) a déclaré vendredi que l'analyse de leurs échantillons B a également démontré la présence de meldonium.

L'ISU n'a toutefois pas offert de mise à jour dans le dossier de la patineuse artistique Ekaterina Bobrova, qui a aidé la Russie à remporter l'or en équipe aux JO de Sotchi. La semaine dernière, Bobrova a aussi échoué un test au meldonium.

L'Agence mondiale antidopage a révélé à l'Associated Press que les résultats de 102 tests antidopage effectués à travers le monde depuis le 1er janvier ont dénoté des traces du meldonium, qui se retrouve sur la liste des produits interdits depuis le début de l'année.

Jusqu'ici, au moins 20 athlètes ont été suspendus, dont la joueuse de tennis Maria Sharapova. La plupart des cas connus proviennent d'ailleurs de la Russie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer