Trois patineurs québécois s'illustrent en Allemagne

Charle Cournoyer (à gauche) a terminé deuxième dans... (Photo: AFP)

Agrandir

Charle Cournoyer (à gauche) a terminé deuxième dans la finale du 1000 mètres.

Photo: AFP

Partager

La Presse Canadienne

Trois patineurs québécois se sont illustrés samedi à la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste de Dresde, en Allemagne.

Charle Cournoyer a d'abord remporté sa deuxième médaille en carrière en Coupe du monde en terminant deuxième dans la finale du 1000 mètres, puis ses coéquipiers Marie-Ève Drolet et Guillaume Bastille ont décroché chacun une médaille de bronze dans leur finale respective du 1500 mètres.

Dans la finale du 1000 mètres masculin qui regroupait cinq patineurs, Cournoyer, de Boucherville, s'est positionné en quatrième place pendant presque toute la course. Alors que son coéquipier Olivier Jean, de Lachenaie, se battait pour une des premières places, Cournoyer s'est faufilé devant Jean dans le dernier tour pour terminer deuxième avec un temps d'une minute et 25,732 secondes.

Le Chinois Wenhao Liang a obtenu la médaille d'or en 1:25,677 et le Russe Victor An a terminé troisième en 1:25,824.

«J'ai vraiment pris une course à la fois. Je savais que j'avais des bonnes jambes, que j'étais en forme. Il faut rester calme en course, bien respirer et analyser la situation. La finale s'est passée assez bien. Ç'a pas été la course que je pensais. Olivier et le deux autres (An et Noh) se battaient et j'ai tiré avantage de la situation.»

Jean a été pénalisé et a terminé cinquième. Michael Gilday, de Yellowknife, ne s'est pas qualifié pour la finale après avoir terminé troisième dans sa demi-finale.

Dans le premier 1500 mètres masculin, Bastille, de Rivière-du-Loup, a obtenu sa deuxième médaille de bronze de la saison en 2:14,179, derrière le Sud-Coréen Da Woon Sin (2:13,149) et l'Américain J.R. Celski (2:13,195).

«Ç'a été une relativement bonne journée. J'ai vraiment essayé dans mes courses de gérer mon énergie pour être le plus rapide à la fin, a commenté Bastille. J'ai souvent eu tendance par le passé à épuiser mes cartouches un peu trop tôt. Cette année je me suis amélioré et je pense qu'en fin de semaine ç'a été payant.»

Après s'être qualifiés pour les demi-finales, François Hamelin, de Sainte-Julie, et Vincent Cournoyer, de Boucherville, ont terminé respectivement 16e et 19e.

Chez les dames, Drolet, de Laterrière, a mérité sa deuxième médaille de la saison avec une troisième place dans la finale du 1500 mètres. L'Anglaise Elise Christie a décroché l'or en 2:21,851, suivie de la Sud-Coréenne Min-Jung Kim (2:21,952) et de Drolet (2:22,069). Dans la finale chargée de huit femmes, Gabrielle Waddell, de Red Deer, en Alberta, a terminé huitième (2:24,649).

Jessica Hewitt, de Kamloops, en C.-B., a été la meilleure Canadienne au 1000 mètres féminin en se classant huitième. Elle s'est qualifiée pour la finale B, mais a chuté tôt dans la course pour terminer en quatrième place. Valérie Maltais, de La Baie, a été pénalisée pour obstruction en quarts de finale et a été éliminée.

Après avoir chuté dans la première minute des demi-finales du relais féminin samedi, le Canada a remonté pour terminer deuxième et se qualifier pour la finale de dimanche contre la Chine, la Corée du Sud et les Pays-Bas. Les Chinoise ont terminé premières en 4:13,148, devant les Canadiennes (4:13.905), les Italiennes et les Polonaises.

Dimanche, les patineurs prendront part aux épreuves de 500 mètres, au deuxième 1500 mètres, ainsi qu'aux finales des relais.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer