La carrière de Cynthia Phaneuf compromise?

Cynthia Phaneuf souffre d'une fracture de stress au... (Photo: Reuters)

Agrandir

Cynthia Phaneuf souffre d'une fracture de stress au dos.

Photo: Reuters

Partager

Patinage Canada réunit tous ses meilleurs patineurs cette semaine pour un camp de préparation, mais la Québécoise Cynthia Phaneuf brillera par son absence. La patineuse de 24 ans souffre d'une fracture de stress au dos qui compromet sa saison et sans doute aussi sa carrière. Elle n'est inscrite à aucun Grand Prix et n'est assurée pour l'instant que d'une participation au Championnat canadien, en janvier.

La Fédération internationale de patinage a introduit de nouvelles règles qui obligent les concurrents à obtenir des notes techniques minimales pour participer aux Championnats du monde. Faute de patiner en Grand Prix ou à la Coupe des Quatre Continents, Phaneuf ne serait donc pas admissible.

«Nous allons la rencontrer la semaine prochaine pour discuter de ses projets, a confié hier Mike Slipchuk, le directeur de la haute performance à Patinage Canada. Les nouvelles règles sont dures pour elle et je comprends qu'elle puisse réfléchir sérieusement à son avenir.»

Des résultats qui se font attendre

Phaneuf a déménagé à Toronto l'an dernier pour travailler avec l'entraîneur Brian Orser, mais la collaboration n'a pas encore donné les résultats espérés, Cynthia étant devancée par la Québécoise Amélie Lacoste en fin de saison pour la seule place disponible aux mondiaux.

Lacoste, justement, est en santé, mais elle fait face aux mêmes exigences techniques de l'ISU et tentera d'atteindre les standards dès la semaine prochaine à Salt Lake City dans une compétition internationale.

«Amélie a très bien travaillé cet été et elle maîtrise mieux ses sauts, a estimé son entraîneuse Nathalie Martin. Reste à voir comment cela va se passer avec la pression de la compétition. Ce sera bien de participer auparavant au camp de préparation avec les autres patineurs de l'équipe canadienne.»

Mike Slipchuk s'attend lui aussi à un camp très positif. «Ce sera l'occasion de faire le point avec tous nos patineurs, les champions du monde Patrick Chan, Tessa Virtue et Scott Moir notamment. Les trois ont effectué des changements dans leur équipe d'entraîneurs récemment, mais cela ne devrait pas modifier quoi que ce soit dans leur performance.»

Une autre patineuse québécoise sera absente, Jessica Dubé, qui soigne une blessure à la cheville et n'est pas parfaitement rétablie. «Elle n'a pas eu assez de temps pour se préparer avec son partenaire Sébastien Wolf, a expliqué Slipchuk. Nous les suivrons sur une base hebdomadaire avant de confirmer leurs assignations pour le Grand Prix.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer