Le directeur médical du CIO veut enrayer la peur du virus Zika

Le directeur médical du Comité international olympique, le... (Photo Vincent Thian, archives AP)

Agrandir

Le directeur médical du Comité international olympique, le docteur Richard Budgett.

Photo Vincent Thian, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Wilson
Associated Press
Londres

Cherchant à enrayer les craintes au sujet de l'épidémie du virus Zika, le directeur médical du Comité international olympique (CIO) a déclaré à l'Associated Press que «tout ce qui peut être fait est en train de se faire» pour combattre le virus au Brésil et assurer des conditions sécuritaires aux athlètes qui prendront part aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

Le docteur Richard Budgett a assuré que le CIO «ne fait absolument pas preuve de complaisance» au sujet du virus transmis par des moustiques et qui serait responsable d'anomalies congénitales. «Notre priorité est de protéger la sécurité des athlètes et nous prenons cela très au sérieux», a-t-il ajouté.

Pour le docteur Budgett, cette épidémie doit être mise en perspective, puisque les autorités sanitaires mondiales n'ont pas encore suggéré d'éviter les voyages au Brésil.

En aucun temps, le CIO a-t-il considéré de reporter ou d'annuler les Olympiques, qui auront lieu du 5 au 21 août prochain.

Par ailleurs, le Brésil a confié à l'Université du Texas le mandat de développer un vaccin contre le virus, a anoncé jeudi le ministre de la Santé du pays, Marcelo Castro. L'objectif est que ce vaccin soit prêt pour des essais cliniques d'ici 12 mois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer