La lutte et le taekwondo coupent les ponts avec SportAccord

Le président de SportAccord, Marius Vizer.... (Photo Dmitry Lovetsky, archives AP)

Agrandir

Le président de SportAccord, Marius Vizer.

Photo Dmitry Lovetsky, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

La lutte et le taekwondo sont devenus les plus récents sports à couper les ponts avec l'organisme qui chapeaute les fédérations internationales à la suite de l'attaque cinglante de son président à l'endroit du CIO.

La Fédération mondiale de lutte et la Fédération mondiale de taekwondo ont annoncé leur retrait de SportAccord, qui représente les sports non olympiques et olympiques.

Cette décision survient quelques semaines après un discours du président de SportAccord, Marius Vizer, au cours duquel il a vivement critiqué le Comité international olympique et son président, Thomas Bach.

Dans son discours d'ouverture au congrès de SportAccord à Sotchi, Vizer s'en est pris au style de leadership de Bach et a décrit le CIO comme étant «dépassé, injuste, faux et pas du tout transparent».

Cette sortie a incité plusieurs sports à quitter SportAccord, y compris les fédérations d'athlétisme, de boxe et de tir. L'Association des fédérations internationales des sports olympiques d'été a suspendu ses liens avec Vizer.

Les fédérations de tir à l'arc et de canoë se sont aussi retirées de SportAccord le mois dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer