Suffisamment froid à Pékin pour accueillir les JO d'hiver

Pékin est en concurrence avec Almaty (Kazakhstan), après... (PHOTO MARK SCHIEFELBLEIN, AP)

Agrandir

Pékin est en concurrence avec Almaty (Kazakhstan), après le retrait des candidatures européennes, pour l'obtention des Jeux olympiques de 2022.

PHOTO MARK SCHIEFELBLEIN, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
PÉKIN

Il fait suffisamment froid à Pékin pour accueillir les Jeux olympiques d'hiver en 2022, a estimé samedi le président du comité d'évaluation du CIO, Alexander Zhukov, en clôture d'une visite d'inspection de cinq jours.

«Il fait assez froid et, partout, il y a suffisamment d'eau», a expliqué M. Zhukov en conférence de presse.

La candidature pékinoise prévoit que les épreuves de ski auront lieu dans la station de Zhangjiakou, à 200 km au nord de la capitale chinoise. Mais les chutes de neige n'y sont que d'un mètre par an et l'organisation devra donc fabriquer de la neige artificielle, très gourmande en eau.

Autre point soulevé par le comité d'évaluation: l'importante pollution de l'air, notamment par microparticules. «La Chine reconnait que la qualité de l'air reste un problème», a dit M. Zhukov, ajoutant que des «mesures temporaires peuvent améliorer de façon significative la qualité de l'air pendant les Jeux».

Pékin est en concurrence avec Almaty (Kazakhstan), après le retrait des candidatures européennes.

Le CIO désignera la ville hôte le 31 juillet prochain à Kuala Lumpur lors de sa 128e session. La commission d'évaluation du CIO s'est rendu à Almaty du 14 au 18 février, puis à Pékin du 24 au 28 mars. Les deux villes candidates présenteront leur projet lors de la réunion des membres du CIO, en juin à Lausanne, avant une nouvelle présentation à la veille du vote à Kuala Lumpur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer