LeBron James en patron, Kyrie Irving en mode MVP

LeBron James (23) enfonce un panier devant Kent... (Photo Dale Zanine, USA TODAY Sports)

Agrandir

LeBron James (23) enfonce un panier devant Kent Bazemore (24).

Photo Dale Zanine, USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LOS ANGELES

La vedette des Cavaliers de Cleveland LeBron James a conduit son équipe à une dixième victoire consécutive jeudi à Atlanta contre les Hawks (121-114), alors que son ancien coéquipier et protégé Kyrie Irving a confirmé qu'il faudrait compter sur lui dans la course au trophée de meilleur joueur de la saison (MVP).

Après un début de saison inquiétant, les Cavaliers ont retrouvé leur meilleur basket: ils sont pourtant privés de Derrick Rose, d'Iman Shumpert et de Tristan Thompson, mais LeBron James est omniprésent.

Malmené pendant trois quarts par Atlanta porté par l'Allemand Dennis Schroder (27 points) et le Turc Ersan Ilyasova (22 pts), le vice-champion 2017 a fini par prendre l'ascendant grâce à «King James».

À moins de trois minutes de la fin du temps réglementaire, les deux équipes étaient pourtant quasiment dos à dos (113-112): c'est alors que le triple champion NBA a pris les choses en main avec cinq points, dont un tir primé capital, et un énorme contre face à Schroder qui a mis les Hawks KO.

Il a fini la rencontre avec 24 points, soit un de moins que Kevin Love qui a franchi lors de cette rencontre le seuil des 11 000 points marqués en NBA.

«LeBron a livré un match extraordinaire, sans doute l'un de ses meilleurs de la saison, il a été énorme face à Schroder», a admiré son entraîneur Tyronn Lue.

«Schroder est l'un des joueurs les plus rapides du Championnat, il nous a fait très mal pendant les deux premières périodes, il a fallu jouer très intelligemment contre lui», a reconnu James.

Kyrie Irving et ses coéquipiers des Cletics de... (Photo Winslow Townson, AP) - image 2.0

Agrandir

Kyrie Irving et ses coéquipiers des Cletics de Boston.

Photo Winslow Townson, AP

Portland chute à domicile

Avec cette 15e victoire en 22 matchs, Cleveland reste 3e de la conférence Est, mais revient sur les Pistons de Detroit (2e, 14 v-6 d) qui ne jouait pas jeudi, tandis que les Celtics de Boston continue de caracoler en tête (19 v-4 d).

Les Celtics ont donné une leçon de réalisme aux 76ers de Philadelphie (108-97) grâce aux 36 points en 33 minutes de jeu de Kyrie Irving.

L'ancien meneur de Cleveland, parti à l'intersaison pour ne plus être dans l'ombre de King James, a dépassé le seuil des 30 points pour la quatrième fois lors des sept derniers matchs de son équipe.

«C'est certainement l'un des pointeurs les plus talentueux de l'histoire, il marque des paniers en ayant peu d'espace et tout semble facile pour lui», a souligné son entraîneur Brad Stevens.

Les Celtics qui restaient sur une rare défaite à domicile face à leur dauphin Detroit lundi, n'ont jamais été inquiétés par les Sixers, privés de leur pivot camerounais Joël Embiid, laissé au repos.

«C'est la meilleure équipe de NBA en ce moment, leur niveau en défense notamment est incroyable», a reconnu Brett Brown, l'entraîneur de Philadelphie.

Dans les autres rencontres de la soirée de jeudi, les Trail Blaizers de Portland, surprenant 4e de la conférence Ouest, est tombé de haut devant son public: eux qui avaient trois victoires consécutives ont chuté face aux Bucks de Milwaukee (103-91) malgré la soirée mitigée de Giannis Antetokounmpo (20 pts, 7 sur 20 au tir).

Enfin, pour leur premier match sans Blake Griffin, absent huit semaines à cause de son genou gauche, les Clippers de Los Angeles ont sombré à domicile face au Jazz de l'Utah 126 à 107.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer