Kevin Durant et les Warriors à une victoire du titre

Kevin Durant (35) a inscrit 14 points au... (Photo Ken Blaze, USA TODAY Sports)

Agrandir

Kevin Durant (35) a inscrit 14 points au quatrième quart. On le voit ici célébrer avec son coéquipier Stephen Curry (30).

Photo Ken Blaze, USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Tom Withers
Associated Press
CLEVELAND

Kevin Durant a réussi un important panier de trois points alors qu'il ne restait que 45,3 secondes à jouer et les Warriors de Golden State se sont approchés à une victoire du trophée Larry-O'Brien en battant les Cavaliers de Cleveland 118-113, mercredi soir.

Durant a terminé la rencontre avec 31 points et les Warriors ont pris les devants 3-0 dans la finale de la NBA. Les hommes de Steve Kerr auront l'occasion de compléter des séries parfaites vendredi soir, lors du quatrième affrontement.

Les Warriors tiraient de l'arrière par six points alors qu'il restait trois minutes à jouer quand Durant, qui s'est entendu avec l'équipe pendant la saison morte, a élevé son jeu d'un cran. Il a notamment inscrit 14 points au quatrième quart.

«Kevin a pris les choses en mains et il sait que c'est son moment, a mentionné Kerr. Il est un excellent joueur dans cette ligue depuis longtemps et il est conscient que nous avons les éléments pour l'aider à se créer de l'espace. Je crois qu'il vit les plus beaux moments de sa carrière.»

Grâce à leur 15e victoire consécutive, les Warriors possèdent maintenant la plus longue séquence victorieuse de l'histoire des quatre sports professionnels majeurs.

S'ils devaient l'emporter vendredi soir, à Cleveland, les Warriors pourraient du même coup venger leur échec de l'année dernière, lorsqu'ils avaient laissé filer une avance de 3-1 en finale contre les Cavaliers. Aucune formation de la NBA n'a réussi à remporter une série après avoir tiré de l'arrière 0-3.

Klay Thompson a ajouté 30 points et Stephen Curry en a obtenu 26. Les Warriors ne sont qu'à une victoire de remporter un deuxième titre en trois ans.

«Kevin a été sensationnel. Nous nous passions bien le ballon et nous avons réussi quelques paniers. Nous n'avons pas paniqué, a analysé Curry. Il y a beaucoup de stress en séries, mais nous avons eu le momentum en fin de match et nous avons cru en nous. Il fallait trouver une façon de bien jouer pendant 48 minutes contre une très bonne formation.»

LeBron James a reçu un violent coup au menton lorsqu'il est entré en collision avec son coéquipier Tristan Thompson, mais il a tout de même amassé 39 points tandis que Kyrie Irving a complété le match avec 38 points. Les Cavaliers avaient pourtant pris les devants 113-107 avec 3:09 à jouer à la suite d'un panier de trois points de J.R. Smith.

«Je ne sais pas si nous étions épuisés, mais les bons joueurs vont toujours puiser dans leurs dernières ressources, a fait valoir l'entraîneur-chef des Cavaliers, Tyronn Lue. Nos joueurs ont tout donné. Je ne suis pas déçu de notre effort. Ils ont réussi de gros jeux en fin de rencontre et ce ne fut pas le cas de notre côté. Je dois m'assurer que les gars seront prêts vendredi.»

La troupe Lue n'a cependant pas été en mesure de marquer un autre point à partir de ce moment. Curry a réussi un tir en foulée après deux tentatives ratées de James et Irving. Durant s'est ensuite amené avec le ballon et il a rapidement dégainé d'au-delà de la ligne des trois points pour procurer une avance de 114-113 à son équipe.

«Je ne regardais que le fond du panier, a raconté Durant. J'ai travaillé ce lancer toute ma vie. De voir le ballon pénétrer dans le panier, c'était très libérateur. Il ne nous reste qu'une victoire à aller chercher.»

Les Warriors ont ajouté deux points sur des lancers francs et Irving a eu l'occasion de créer l'égalité. Le meneur des Cavaliers a manoeuvré avec le ballon et il a tenté un panier de trois points en provenance du côté droit du terrain, mais son tir n'a pas été réussi.

«Quand tu avances en séries, tu t'attends à affronte une très bonne formation. Je ne pense pas avoir joué contre une équipe aussi talentueuse de toute ma carrière, a insisté James. Même quand tu joues très bien, tu dois encore mieux jouer. Nous avons effectué assez de beaux jeux pour l'emporter, mais ils en ont effectué un peu plus.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer