Les Raptors veulent éviter les erreurs dans le 6e match

Le garde Greivis Vasquez des Raptors n'a pas bien dormi dans la nuit de... (Photo USA TODAY Sports)

Agrandir

Photo USA TODAY Sports

Gregory Strong
La Presse Canadienne
TORONTO

Le garde Greivis Vasquez des Raptors n'a pas bien dormi dans la nuit de mercredi à jeudi, après que les siens aient laissé filer une énorme avance au dernier quart contre Brooklyn, avant de gagner de justesse.

Il pensait sans arrêt aux erreurs mentales et aux diverses bavures qui ont tant corsé les choses, vers la fin du match.

«Je n'arrivais pas à dormir, dit-il. C'était affreux comme fin de match - les revirements et les fautes, incluant celles sur leurs tirs réussis. Ce n'était pas notre genre.»

Les Raptors ont bousillé une avance de 26 points alors que les Nets ont inscrit pas moins de 44 points au quatrième quart. Il a fallu un panier tardif de Kyle Lowry et quatre lancers francs des plus opportuns de DeMar DeRozan pour que Toronto s'en tire avec la victoire, 115-113.

Le club torontois prenait ainsi l'avance 3-2 dans la série, à l'approche du sixième match qui aura lieu vendredi soir, au Barclays Center. Les Raptors, qui auront alors la chance de passer au deuxième tour, se sont dits confiants après un entraînement en après-midi, jeudi.

«Il faut continuer de s'améliorer et éviter les erreurs que nous avons faites», a résumé l'entraîneur des Raptors, Dwane Casey.

Devant une foule endiablée au Air Canada Centre, Lowry a récolté 36 points et DeRozan 23, mercredi.

«Le jeu de Kyle nous a transportés, a dit Casey. Nous aurions eu bien des ennuis sans sa contribution à l'attaque. Il a inspiré toute l'équipe et nous a tous rendus plus relaxes, en attaque et en défense.»

Les Raptors menaient 62-44 à la demie et 91-69 après trois quarts, mais Joe Johnson a mené la charge des Nets en obtenant 26 de ses 30 points en deuxième demie.

«Vous ne pouvez pas laisser leurs meilleurs tireurs à découvert, a dit Vasquez. C'est une autre erreur mentale. Nous savons que nous allons faire mieux, mais nous devons rester exigeants envers nous-mêmes. Nous n'avons gagné que trois matches à ce point-ci. Nous savons que la tâche n'est pas terminée.»

Vasquez a dit que les Raptors comptent jouer avec hargne vendredi. Il entrevoit d'ailleurs une autre «bataille de rue.»

«Nous sommes très confiants, a t-il dit. Nous n'allons pas les sous-estimer, mais nous allons arriver là avec une mentalité de bataille et de vouloir tout faire pour gagner. Nous restons humbles, mais en même temps nous sommes très affamés.»

Si un septième match était nécessaire, il aurait lieu dimanche à Toronto.




la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer